Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York avant les chiffres sur les stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole coté à New York ont rebondi mercredi, soutenus par des conditions de marché favorables et par l'anticipation d'une hausse modérée des stocks de brut aux Etats-Unis.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, tombé à son plus bas en cinq mois la veille, a gagné 84 cents pour s'établir à 93,88 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a terminé à 107,12 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse de 1,31 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Les prix du brut américain ont été aidés par un sentiment positif parmi les investisseurs, avec un marché des actions en hausse et un dollar en baisse, estime David Bouckhout de TD Securities.Le recul du billet vert permet notamment de rendre plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

Sur des aspects plus directement liés au marché de l'énergie, on s'attend toujours à l'annonce d'une nouvelle hausse des réserves de brut, mais une hausse moins forte que ces dernières semaines, ajoute l'analyste.

Les stocks de brut ont en effet déjà gonflé de près de 30 millions de barils depuis mi-septembre, reflétant une demande saisonnière moins forte et la forte progression de la production grâce au boom de l'exploitation du pétrole de schiste.

L'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a d'ailleurs annoncé mercredi que la production de brut dans le pays en octobre avait pour la première fois depuis 18 ans dépassé ses importations.

Le département de l'Energie doit diffuser jeudi, avec un jour de retard par rapport au calendrier habituel à cause d'un jour férié lundi, les chiffres sur l'état des stocks à la fin de la semaine dernière.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones prévoient une hausse des stocks de brut moins importante que ces derniers temps, de 1 million de barils (contre 1,6 million de barils la semaine précédente).

Par ailleurs, les troubles persistants en Libye et les perturbations que cela entraîne sur la production pétrolière soutiennent la hausse des prix, remarque Matt Smith de Schneider Electric.

Le pays, dont l'économie dépend à plus de 90% des revenus pétroliers, fait face à une crise sans précédent avec le blocage depuis juillet de plusieurs sites pétroliers par des protestataires.

Dernier événement en date, la raffinerie de pétrole de Zawiyah dans l'ouest libyen, qui fournit environ 18% du carburant consommé dans le pays, a été bloquée de lundi soir à mercredi par d'anciens combattants rebelles réclamant des soins médicaux.

Les exportations de gaz libyen vers l'Italie sont en outre suspendues depuis lundi, après le blocage du complexe gazier situé près de la ville de Zouara (100 km à l'ouest de Tripoli) par des membres de la minorité Amazighs.





Commenter Le pétrole rebondit à New York avant les chiffres sur les stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite