Menu
RSS

Le brut, aidé par la Libye, rebondit à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont entamé la séance en hausse mercredi, rebondissant après leur forte chute de la veille et bénéficiant d'un regain de tensions en Libye, important producteur de brut.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre, qui était descendu à son plus bas niveau en cinq mois mardi, gagnait 63 cents à 93,67 dollars.

"Les troubles persistants en Libye et les perturbations que cela entraîne sur la production pétrolière soutiennent la hausse des prix", estime Matt Smith de Schneider Electric.

Le pays, dont l'économie dépend à plus de 90% des revenus pétroliers, fait face à une crise sans précédent avec le blocage depuis juillet de plusieurs sites pétroliers par des protestataires.

Dernier événement en date: la raffinerie de pétrole de Zawiyah dans l'ouest libyen, qui fournit environ 18% du carburant consommé dans le pays, a été bloquée de lundi soir à mercredi par d'anciens combattants rebelles réclamant des soins médicaux.

La progression du prix du WTI reste toutefois moindre que celle du baril de Brent, coté à Londres, car "l'offre de brut aux Etats-Unis est plus que suffisante" grâce au boom de l'exploitation du pétrole de schiste, remarque l'analyste indépendant Andy Lipow.

Les États-Unis, actuellement troisième producteur mondial derrière l'Arabie Saoudite et la Russie, extraient en ce moment près de 8 millions de barils par jour, près de 50% de plus qu'il y a cinq ans. Et l'Agence internationale de l'Énergie (AIE) a annoncé mardi que les États-Unis deviendraient premier producteur mondial de pétrole dès 2015.

Or "comme la loi interdit en grande partie l'exportation du brut produit aux Etats-Unis, un excédent de pétrole est apparu et pèse sur les prix", souligne Andy Lipow.

Les stocks de brut ont ainsi gonflé de près de 30 millions de barils depuis mi-septembre et les investisseurs anticipent l'annonce d'une nouvelle hausse des réserves la semaine dernière.

Les chiffres officiels seront dévoilés jeudi par le département américain à l'Énergie (DoE), avec un jour de retard par rapport au calendrier habituel à cause d'un jour férié lundi aux États-Unis.

afp/rp



(AWP / 13.11.2013 15h44)


Commenter Le brut, aidé par la Libye, rebondit à l'ouverture à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite