Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, le marché surveille l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole s'affichaient en légère baisse à l'ouverture à New York lundi, influencés par l'espoir d'un accord avec l'Iran, producteur majeur de brut, et la perspective d'un nouveau gonflement des stocks aux Etats-Unis.


Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre cédait 18 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 94,42 dollars.

Le cours du brut américain "est tiré vers le bas par la surabondance croissante de brut aux Etats-Unis", les investisseurs anticipant une nouvelle hausse des réserves, selon Matt Smith de Schneider Electric.

Les stocks de brut ont augmenté de 29,8 millions de barils depuis mi-septembre aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole, en raison d'une demande saisonnière moins importante et d'une production en plein essor et les investisseurs anticipent l'annonce d'une nouvelle progression de ces stocks plus tard dans la semaine.

"Il y a par ailleurs une absence notable de données économiques cette semaine, laissant le marché se concentrer sur les négociations nucléaires" avec l'Iran, remarque Matt Smith.

Les Iraniens et le groupe des 5+1 (États-Unis, Chine, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne), qui tentent de parvenir à un accord sur le programme nucléaire iranien controversé, se sont séparés sans accord dans la nuit de samedi à dimanche, après trois jours d'intenses discussions à Genève.

Mais l'Iran et l'Agence nucléaire de l'ONU sont convenus lundi d'une feuille de route sur des vérifications d'activités nucléaires iraniennes.

Et le secrétaire d'État américain John Kerry a tenté lundi de rassurer Israël et les autres alliés des États-Unis inquiets d'un rapprochement avec l'Iran, affirmant qu'un accord sur le nucléaire aiderait à mieux les protéger.

"Ces développements suffisent à faire espérer une issue positive à ces discussions, ce qui fait bouger les prix vers le bas", estime John Kilduff d'Again Capital.

L'Iran est actuellement sous le coup d'un embargo pétrolier prononcé par les puissances occidentales et si cette sanction était levée, cela pourrait, selon plusieurs analystes, mener à l'arrivée d'un million de barils de pétrole supplémentaires sur un marché mondial déjà bien approvisionné.

Les investisseurs gardaient par ailleurs un oeil sur l'évolution de la situation en Libye, autre important producteur de brut.

Alors que divers mouvements de protestations sur les installations pétrolières ont régulièrement altéré la production pétrolière libyenne depuis l'été, des partisans d'un système fédéral en Libye qui bloquent des sites pétroliers dans l'est du pays ont annoncé dimanche soir la création d'une compagnie pour commercialiser le pétrole libyen, défiant les autorités de Tripoli.

afp/rp



(AWP / 11.11.2013 15h40)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, le marché surveille l'Iran

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


samedi 04 février 2017

Pétrole: l'Iran repousse la date limite de son appel d'offre…

Téhéran: L'Iran a repoussé la date limite de son appel d'offres pour le développement de projets liés aux hydrocarbures, exhortant le géant...

mardi 03 janvier 2017

Iran: 29 compagnies internationales qualifiées pour les proj…

Téhéran: L'Iran a qualifié 29 grandes compagnies européennes et asiatiques pour participer aux appels d'offres pour le développement des champs pétroliers et...

mercredi 07 décembre 2016

Pétrole et gaz: protocoles d'accord entre Total et Shell en …

Téhéran: Le groupe français Total et le Néerlandais Shell doivent signer mercredi à Téhéran des protocoles d'accord dans le secteur pétrolier et...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 février 2017 à 20:52

Le pétrole au plus haut depuis le début de l'année à New Yor…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini mardi au plus haut depuis le début de l'année à New York, profitant...

mardi 21 février 2017 à 18:08

Le pétrole grimpe, porté par un regain d'optimisme

Londres: Les cours du pétrole grimpaient mardi en fin d'échanges européens, portés par un regain d'optimisme des investisseurs sur la capacité de...

mardi 21 février 2017 à 17:14

Libye: Rosneft signe avec la compagnie nationale pour invest…

Londres: La compagnie d'Etat libyenne NOC a annoncé mardi avoir signé un accord de coopération avec Rosneft, en vue d'investissements du géant...

mardi 21 février 2017 à 15:08

Le pétrole monte nettement à New York, soutenu par l'Opep

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse mardi à New York, le marché restant confiant sur les chances...

mardi 21 février 2017 à 13:20

Opep: l'accord sur la production va continuer de porter ses …

Londres: L'accord de limitation de la production de pétrole devrait permettre aux réserves des pays riches de poursuivre leur baisse en 2017...

mardi 21 février 2017 à 12:57

Norvège: nouveau recul de la production de pétrole en janvie…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé en janvier pour le deuxième...

mardi 21 février 2017 à 12:33

Le pétrole monte, porté par un regain d'optimisme des invest…

Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, portés par un regain d'optimisme des investisseurs sur la capacité de...

mardi 21 février 2017 à 10:58

Addax, filiale genevoise de Sinopec, soupçonnée de corruptio…

Genève: Le négociant genevois de matières premières Addax, racheté en 2009 par la China Petroleum and Chemical Corporation (Sinopec), est ciblé pour...

mardi 21 février 2017 à 10:27

Pétrole: CGG décroche un contrat de 6 ans au Brunei

Paris: Le groupe français de services parapétroliers CGG a annoncé mardi avoir décroché un contrat auprès de Brunei Shell Petroleum pour opérer...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite