Menu
RSS
A+ A A-

Le brut plonge, plombé par la hausse du dollar

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole chutaient jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par un net rebond du dollar après de bons indicateurs américains et la baisse surprise du taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE).

Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 103,82 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,42 dollar par rapport à la clôture de mercredi. Le Brent est tombé vers 15H30 GMT à 103,52 dollars, un nouveau plus bas depuis le 2 juillet.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 48 cents, à 94,32 dollars.

"Le Brent poursuit sa chute, atteignant un nouveau plus bas en quatre mois, après que la BCE a décidé de réduire son taux directeur, ce qui a occasionné une chute de l'euro", expliquait Nick Dale-Lace, analyste de CMC Markets.

L'euro est tombé jeudi à son plus bas niveau depuis mi-septembre face au dollar après l'annonce d'une baisse surprise du principal taux directeur de la BCE à 0,25%.

La chute de l'euro face au billet vert rend l'achat du baril libellé en dollars plus cher pour les investisseurs européens munis de la monnaie unique.

La devise américaine a par ailleurs été renforcée par la publication de bons indicateurs aux États-Unis.

Le Produit intérieur brut (PIB) a d'une part progressé plus que prévu au troisième trimestre, tiré par la consommation et les investissements privés, augmentant de 2,8% entre juillet et septembre en rythme annualisé.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont d'autre part reculé aux États-Unis pour la quatrième semaine consécutive la semaine dernière, de 2,6% alors que les analystes tablaient sur un recul moins marqué de 1,5%.

Le Brent pâtissait de plus de la reprise des négociations avec l'Iran.

"Les discussions entre l'Iran et l'Occident reprennent (jeudi) et même si les deux parties disent qu'un accord est encore loin, les négociations devraient déboucher sur la levée des sanctions économiques contre l'Iran", dont un embargo sur les exportations pétrolières, soulignait Gary Hornby, analyste du cabinet Inenco.

Les négociations sur le programme nucléaire iranien controversé ont en effet repris jeudi matin pour deux jours à Genève avec l'espoir de parvenir à un premier accord.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent le programme iranien d'enrichissement d'uranium d'être destiné à fabriquer une arme atomique, ce que nie Téhéran qui revendique son droit au nucléaire civil.

La levée de l'embargo pétrolier pourrait, selon plusieurs analystes, mener à l'arrivée d'un million de barils de pétrole supplémentaires sur un marché mondial déjà bien approvisionné.

afp/dg



(AWP / 07.11.2013 18h46)


Commenter Le brut plonge, plombé par la hausse du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite