Menu
RSS
A+ A A-

Le brut se stabilise après de nouveaux plus bas en quatre mois

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole perdaient quelques cents lundi en fin d'échanges européens, après avoir atteint de nouveaux plus bas en quatre mois, dans un contexte d'abondance de l'offre au niveau mondial.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 105,87 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 4 cents par rapport à la clôture de vendredi. Le Brent a touché vers 13H30 GMT un plus bas depuis le 4 juillet, à 105,13 USD.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 1 cent, à 94,60 USD - après avoir atteint vers 12H30 GMT 94,06 USD, un plus bas depuis le 26 juin.

"Sans les inquiétudes sur les problèmes d'approvisionnements en Libye, où les chefs d'un mouvement protestataire ont unilatéralement déclaré la formation d'un gouvernement régional dans l'Est dimanche, le prix du Brent serait certainement passé sous les 105 dollars (lundi)", jugeait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

Divers mouvements de protestation et grèves ont provoqué une chute de la production pétrolière libyenne à 250'000 barils par jour actuellement, contre près de 1,5 million de barils par jour avant le déclenchement de la crise fin juillet.

La baisse de la production en Libye a participé à la chute de "la production de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) à un plus bas en deux ans en octobre. Mais ceci n'est qu'une goutte dans l'océan quand on considère le fait que l'approvisionnement hors-Opep continue de croître fortement", rappelait M. Razaqzada.

"La production en Russie, par exemple, a atteint un nouveau record de l'ère post-soviétique en octobre tandis qu'aux États-Unis, les réserves ont encore fortement augmenté la semaine dernière", a-t-il ajouté.

Les stocks de brut aux États-Unis ne cessent en effet de s'accumuler depuis six semaines, ayant augmenté de 28 millions de barils en un mois et demi.

Le Département américain à l'Énergie (DoE) doit donner mercredi le niveau officiel de ces stocks pour la semaine terminée le 1er novembre.

Selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, le WTI a touché lundi un nouveau plus bas en quatre mois justement "à cause des attentes que les réserves (américaines) vont rester élevées tandis que la demande est faible".

afp/jh



(AWP / 04.11.2013 18h44)


Commenter Le brut se stabilise après de nouveaux plus bas en quatre mois


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite