Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse à Londres, le marché attend la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole hésitaient lundi en cours d'échanges européens, le Brent étant soutenu par l'idée que la Réserve fédérale américaine (Fed) va maintenir ses mesures d'aide, tandis que le WTI restait sous pression d'une offre abondante aux États-Unis.

Vers 11H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 107,60 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 67 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 5 cents, à 97,80 USD.

"Le Brent a clôturé en baisse vendredi mais a rebondi lundi matin grâce aux attentes que la Réserve fédérale américaine (Fed) maintiendra ses aides lors de sa réunion de politique monétaire cette semaine", expliquaient les analystes de Marex Spectron.

Le Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui se tient mardi et mercredi, devrait en effet déboucher sur le statu quo, de l'avis de la majorité des analystes.

La Fed injecte chaque mois 85 mrd USD par mois de liquidités dans le but de soutenir la reprise économique américaine.

Ces injections ont tendance à affaiblir le dollar et à alimenter l'appétit pour les actifs à risque, deux éléments qui jouent en faveur du pétrole.

De son côté, le WTI ne parvenait pas à bénéficier des spéculations sur la Fed, étant donné l'abondance de l'offre de brut aux États-Unis.

Comme le rappelaient les analystes de Saxo Bank, "les chiffres publiés la semaine dernière sur les stocks ne sont pas rassurants".

Le Département américain à l'Énergie a fait part mercredi dernier d'une hausse de 5,2 millions de barils des réserves de brut, portant la hausse à plus de 24 millions de barils en cinq semaines consécutives.

"Toute nouvelle hausse des stocks pétroliers américains devrait renouveler la pression sur les cours du pétrole au fil de la semaine, d'autant plus que les risques géopolitiques sont maintenant à l'arrière-plan", estimaient les experts de Commerzbank.

Le DoE donnera mercredi le niveau officiel des stocks pétroliers américains pour la semaine terminée le 25 octobre.

Une hausse des stocks américains est généralement interprété par les investisseurs comme une mauvaise nouvelle pour l'évolution de la demande énergétique aux États-Unis, premier consommateur mondial de pétrole.

afp/jh



(AWP / 28.10.2013 12h36)


Commenter Le brut progresse à Londres, le marché attend la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite