Menu
RSS
A+ A A-

Le brut poursuit son rebond à New York, aidé par un indicateur américain

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Le cours du baril de pétrole coté à New York a progressé vendredi, aidé par un mouvement technique de rebond après une nette chute des prix en début de semaine et un indicateur américain de bonne tenue.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a gagné 74 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), pour clôturer à 97,85 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance a terminé à 106,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 6 cents par rapport à la clôture de jeudi - après être tombé à 106,27 dollars, son plus bas niveau en cours de séance depuis début août.

"Le WTI s'est replié assez brusquement ces derniers temps", perdant près de 4 dollars rien que les trois premiers jours de la semaine, remarque David Bouckhout, de TD Securities.

Aussi le prix du baril de brut "a commencé à rebondir jeudi après être repassé sous la barre des 97 dollars et il a poursuivi sa consolidation ce vendredi", estime-t-il.

De plus, "l'écart entre le Brent et le WTI s'est creusé en début de semaine, atteignant son plus fort niveau depuis avril, et le marché cherche à corriger un peu ce mouvement", ajoute-t-il.

La bonne tenue des indices boursiers de Wall Street a aussi participé à l'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, dont fait partie le pétrole.

Le cours du brut a également été soutenu par l'annonce d'une progression plus forte que prévu des commandes de biens durables en septembre aux Etats-Unis (+3,7%), selon John Kilduff, spécialiste du marché de l'énergie à Again Capital.

Toutefois, remarque-t-il, certains aspects du rapport reflètent une économie encore "fragile": sans le secteur des transports, les commandes reculent de 0,1%.

Autre signal mitigé sur l'économie américaine: le moral des ménages américains a reculé en octobre pour le troisième mois consécutif, et de façon plus marquée qu'annoncé initialement.

Mais les acteurs du marché ont aussi été encouragés par les bons chiffres sur l'économie britannique, relève Matt Smith de Schneider Electric: la croissance a encore accéléré au troisième trimestre en Grande-Bretagne, le produit intérieur brut (PIB) ayant progressé de 0,8% sur la période par rapport au trimestre précédent, selon une première estimation publiée vendredi par l'Office des statistiques nationales (ONS). En glissement annuel, l'économie britannique a crû de 1,5% au troisième trimestre.

Toutefois, la progression du prix du baril reste limitée car l'offre reste abondante aux Etats-Unis, avec une production à un niveau record depuis 1989, au moment même où les perspectives de demande apparaissent plutôt en berne. Les réserves de brut ont ainsi augmenté la semaine dernière pour la cinquième semaine consécutive.

afp/rp



(AWP / 28.10.2013 06h21)


Commenter Le brut poursuit son rebond à New York, aidé par un indicateur américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 octobre 2017 à 06:56

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, toujours influencés par les incertitudes dans la région pétrolière...

lundi 23 octobre 2017 à 21:08

Le pétrole hésite sous l'effet des incertitudes en Irak et d…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en ordre dispersé lundi, influencé par la poursuite...

lundi 23 octobre 2017 à 18:19

Le pétrole recule en Europe, pénalisé par le dollar fort

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que le dollar remontait dans un marché toujours très attentif...

lundi 23 octobre 2017 à 16:48

France: les prix des carburants ont encore reculé la semaine…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 23 octobre 2017 à 15:44

Le pétrole monte sous l'influence de l'Irak et du forage amé…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, influencé par des statistiques sur le...

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite