Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en petite hausse à New York, aidé par un indicateur US

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York progressaient légèrement à l'ouverture vendredi, consolidant les gains engrangés jeudi après un indicateur américain de bonne tenue.

Vers 13h20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre grappillait 15 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 97,26 USD.

Le département du Commerce a annoncé que les commandes de biens durables avaient progressé plus fortement que prévu en septembre aux Etats-Unis, grimpant de 3,7% par rapport à août, ce qui soutient le prix du brut selon John Kilduff, spécialiste du marché de l'énergie à Again Capital.

Toutefois, ajoute-t-il, certains aspects du rapport reflètent une économie encore "fragile": sans le secteur des transports les commandes reculent de 0,1%.

Les investisseurs attendent désormais un indice sur la confiance des consommateurs prévu à 13h55 GMT pour se faire une meilleure idée des perspectives pour la demande énergétique aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Les acteurs du marché sont aussi encouragés par les bons chiffres sur l'économie britannique, relève Matt Smith de Schneider Electric: la croissance a encore accéléré au troisième trimestre en Grande-Bretagne, le produit intérieur brut (PIB) ayant progressé de 0,8% sur la période par rapport au trimestre précédent, selon une première estimation publiée vendredi par l'Office des statistiques nationales (ONS). En glissement annuel, l'économie britannique a crû de 1,5% au troisième trimestre.

Les cours du brut américain sont aussi toujours aidés par les conséquences de l'incendie qui s'est déclaré mercredi soir dans une raffinerie de Citgo à Lemont, dans l'Illinois (nord des Etats-Unis), qui a fait grimper les prix de l'essence dans la région de Chicago.

Toutefois la progression du prix du baril reste limitée car l'offre reste abondante aux Etats-Unis, avec une production à un niveau record depuis 1989, et des perspectives de demande en berne.

afp/jh



(AWP / 25.10.2013 16h09)


Commenter Le brut ouvre en petite hausse à New York, aidé par un indicateur US


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite