Menu
RSS
A+ A A-

Troisième séance de hausse consécutive pour le brut à New York

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole ont augmenté pour la troisième séance d'affilée mercredi à New York, soutenus par les tensions dans le monde arabe ainsi que par une forte demande d'essence aux Etats-Unis.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai a terminé à 105,75 dollars, en hausse de 78 cents par rapport à la veille.

A Londres en revanche, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a cédé 15 cents à 115,55 dollars.

Au cinquième jour de l'intervention de la coalition internationale en Libye, de violents combats ont fait rage dans plusieurs régions entre rebelles et partisans du colonel Mouammar Kadhafi. Le dirigeant libyen a affirmé que son pays était "prêt pour la bataille, qu'elle soit longue ou courte".

La Libye produisait avant les troubles environ 1,6 million de barils par jour de pétrole, dont elle exportait 1,3 million de barils, en grande partie vers l'Europe. Les exportations du pays sont actuellement quasi interrompues.

"Vu les dégâts infligés aux infrastructures, les estimations indiquent que la production pétrolière de la Libye pourrait être affectée pendant plus d'un an. En cas de guerre civile plus longue ou d'actes de sabotage, cette période pourrait être bien plus longue", a jugé Commerzbank.

Dans le reste du monde arabe, au moins quinze personnes ont été tuées mercredi dans le sud de la Syrie, lors d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre.

Au Yémen, le président Ali Abdallah Saleh a officialisé mercredi son offre d'un départ anticipé mais l'opposition a réitéré son rejet et demandé qu'il cède immédiatement le pouvoir.

"La perspective d'un printemps arabe a déjà ajouté 15 à 20 dollars aux prix du brut, et n'est pas près de disparaître", a commenté Jason Schenker, de Prestige Economics.

La situation au Moyen-Orient "représente toujours une menace importante" pour le marché pétrolier, a-t-il poursuivi.

Les cours ont accentué leur hausse sur le marché new-yorkais à la publication des statistiques hebdomadaires sur les stocks pétroliers américains.

Elles ont pourtant fait état d'une augmentation plus importante que prévu des réserves de brut (+2,1 millions de barils), qui restent à un niveau supérieures à la moyenne.

Mais "la grande surprise a été du côté des produits raffinés, qui montrent qu'il y a une bonne demande d'essence", a estimé M. Schenker.

"Les consommateurs sont prêts à payer des prix élevés", a-t-il souligné.

Les stocks d'essence ont chuté de plus de 5,3 millions de barils, sur fond de progression de la demande (+1,2% en glissement annuel).

A la pompe, les prix des carburants à la pompe ont pourtant augmenté de 28% en moyenne aux Etats-Unis.

rp

(AWP/24 mars 2011 06h20)

Commenter Troisième séance de hausse consécutive pour le brut à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite