Menu
RSS
A+ A A-

Le cours du baril recule à New York, marché focalisé sur les Etats-Unis et l'Iran

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont ouvert en baisse mardi, le marché scrutant les discussions sur le programme nucléaire iranien à Genève et l'évolution de la situation sur la dette et le budget des Etats-Unis.


Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre lâchait 1,05 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), et s'échangeait à 101,36 dollars.

Les analystes divergeaient sur l'importance à accorder aux négociations avec l'Iran, qui reprennent mardi et mercredi à Genève après six mois d'impasse. Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de cacher un volet militaire sous son programme nucléaire civil, ce que Téhéran a toujours démenti. Mais la nouvelle atmosphère apportée par le président Hassan Rohani suscite un peu d'espoir dans la communauté internationale.

Selon Matt Smith, de Schneider Electric, la reprise des discussions avec le régime iranien sur son programme nucléaire met le baril sous pression pour deux raisons: "cela peut apaiser les tensions dans une région productrice de pétrole et pourrait faire concrètement augmenter le nombre de barils exportés par l'Iran".

En cas de succès des négociations, les sanctions contre l'Iran, dont un embargo sur les exportations pétrolières, pourraient être levées, ce qui pourrait se traduire par le retour rapide d'un million de barils par jour sur le marché pétrolier mondial, selon des observateurs.

Pour d'autres analystes, comme Phil Flynn, de Price Futures Group, "la seule chose qui compte reste Washington et le bras de fer budgétaire qui fait bouger les marchés".

"Les discussions avec l'Iran ne provoquent aucun enthousiasme, peut-être parce que tout le monde est sceptique quant aux véritables intentions du pays", note l'expert.

A Washington, certains élus font planer l'espoir d'une résolution imminente de la crise des finances publiques, après plus de deux semaines de blocage.

Selon Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion, "il n'est pas surprenant que de nombreux analystes minimisent l'impact d'une levée des sanctions en Iran". "La raison derrière cela est que la production iranienne mettrait du temps à revenir à un niveau normal", souligne-t-il.

afp/rp



(AWP / 15.10.2013 15h45)



Commenter Le cours du baril recule à New York, marché focalisé sur les Etats-Unis et l'Iran


Le pétrole en Iran


dimanche 14 janvier 2018

Le pétrolier iranien en flammes au large de la Chine a coulé…

pékin: Un pétrolier iranien en feu a coulé huit jours après sa collision au large de la Chine, ont rapporté dimanche les...

jeudi 11 janvier 2018

Chine: le pétrolier toujours en feu, début de polémique en I…

Pékin: La Chine tentait toujours jeudi d'éteindre le feu à bord d'un pétrolier iranien au large de ses côtes, tandis qu'en Iran...

lundi 27 novembre 2017

L'Irak veut développer ses champs pétroliers près de l'Iran …

Bagdad: L'Irak a appelé lundi les compagnies étrangères à explorer et exploiter huit champs pétroliers et gaziers sur sa frontière avec l'Iran...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue pour les Etats-Unis

Paris: Les Etats-Unis devraient battre cette année leur record de production de pétrole brut datant de 1970 et dépasser l'Arabie saoudite, deuxième...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite