Menu
RSS

Le brut finit sur une nouvelle hausse, à 104 dollars à New York

petrole_afp_nyNew York : Les prix du pétrole ont nettement progressé mardi à New York, soutenus une nouvelle fois par les troubles qui agitent le monde arabe, en Libye mais aussi au Yémen et en Syrie.

 


Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé à 104,00 dollars, en hausse de 1,67 dollar par rapport à la veille.

Le contrat à échéance mai, qui devient mercredi la référence, a gagné 1,88 dollar à 104,97 dollars.

A Londres, sur l'Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance mai a gagné 74 cents à 115,70 dollars.

En léger recul à l'ouverture de la séance new-yorkaise, les cours sont rapidement repartis à la hausse.

"Le marché reste concentré sur ce qui se passe au Moyen-Orient", a résumé John Kilduff, d'Again Capital. "Il s'inquiète maintenant au sujet du Yémen en particulier, où le président vit peut être ses derniers jours au pouvoir, et bien sûr les hostilités ne cessent pas".

"Aucune issue rapide n'est en vue pour aucun de ces sujets", a-t-il estimé.

Au quatrième jour de l'offensive aérienne internationale contre la Libye, de violents combats ont opposé mardi les rebelles aux forces pro-Kadhafi dans l'ouest du pays.

Pour les analystes de Commerzbank, "il est improbable que les livraisons libyennes de pétrole reviennent rapidement à la normale".

La Libye produisait avant la crise environ 1,6 million de barils par jour, qu'elle exportait en grande partie vers l'Europe.

"La situation est extrêmement tendue au Moyen-Orient, et pas seulement en Libye, le marché s'inquiète de la situation au Yémen, à Bahreïn, en Algérie", a commenté Phil Flynn, de PFG Best. "Les courtiers restent sur leur garde".

La Syrie, pays gouverné d'une main de fer depuis 40 ans par le parti Baas, est à son tour touchée par des manifestations sans précédent. Plus d'un millier de manifestants se sont rassemblés mardi à Deraa, dans le sud du pays, où ils ont été encerclés par un grand nombre de membres des forces de l'ordre.

Au Yémen, le président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans, a été lâché par une partie de son armée. Il a proposé mardi de se démettre au début 2012, mais l'opposition a rejeté cette offre, insistant sur son départ immédiat.

Le groupe pétrolier norvégien DNO a annoncé avoir évacué 10 expatriés du Yémen, tandis que le français Total a assuré prendre "toutes les dispositions de sécurité" pour ses employés dans ce pays.

Au Japon, les autorités ont mis sur le marché 58 millions de barils détenus dans des réserves pour éviter toute pénurie après le séisme et le tsunami, ont relevé les analystes de JPMorgan.

"C'est un volume très important qui va réduire les importations de pétrole du pays", ont-ils estimé.

rp

(AWP/23 mars 2011 06h20)

Commenter Le brut finit sur une nouvelle hausse, à 104 dollars à New York

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 24 mai 2017 à 06:20

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie mercredi sous l'effet d'informations sur les stocks de brut américain et des...

mardi 23 mai 2017 à 21:30

Trump veut réduire de moitié les réserves stratégiques de pé…

New York: La Maison Blanche a fait part mardi dans son projet de budget de son intention de réduire de moitié les...

mardi 23 mai 2017 à 20:54

Le pétrole termine en légère hausse, attentisme sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant attentistes à deux jours d'une...

mardi 23 mai 2017 à 18:12

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, sur un marché hésitant à deux jours d'une réunion...

mardi 23 mai 2017 à 16:51

Pétrole: l'Opep vise à prolonger son accord de neuf mois, se…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, toujours en quête d'une remontée durable des cours du brut, vont chercher à reconduire leurs limitations de...

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

mardi 23 mai 2017 à 12:51

Le pétrole baisse un peu, prudence en attendant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mardi en cours d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après des sommets...

mardi 23 mai 2017 à 09:05

Noyée dans le schiste américain, l'Opep s'apprête à renouvel…

Londres: L'Opep et ses partenaires pourraient renouveler leurs limitations de production de pétrole au moins jusqu'à la fin 2017 lors de réunions...

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite