Menu
RSS
A+ A A-

Le brut baisse un peu, marché toujours préoccupé par le budget US

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, dans un marché préoccupé par la crise budgétaire aux États-Unis et par l'hypothèse d'un défaut de paiement de l'État fédéral, qui aurait des répercussions catastrophiques pour l'économie mondiale.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 108,34 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,12 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance cédait 1,08 dollar, à 102,76 dollars.

"Le pétrole a débuté la semaine sur de légères pertes", observaient les analystes de Commerzbank, mais "résiste tout de même toujours plutôt bien du fait notamment de la faiblesse du dollar".

Les accès de faiblesse du billet vert tendent à rendre plus attractifs les achats d'or noir - libellés en dollar - pour les investisseurs munis d'autres devises.

Pour les analystes, la pression sur le pétrole restait cependant forte, car "il n'y a toujours pas de signes laissant entrevoir une solution au débat sur la dette aux États-Unis, ce qui laisse les investisseurs peu enclins à prendre des risques" en effectuant des achats sur les marchés de matières premières.

Le gouvernement fédéral américain est partiellement paralysé depuis maintenant près d'une semaine faute d'accord au Congrès sur le budget de l'exercice budgétaire 2014.

Les républicains opposés à la réforme de l'assurance-maladie, dite "Obamacare", dont un volet crucial est entré en vigueur le 1er octobre, refusent d'approuver un budget qui n'en supprimerait pas le financement.

Or, le temps presse puisque les États-Unis doivent atteindre le plafond de leur dette, actuellement situé à 16.700 milliards de dollars, le 17 octobre. Le Congrès doit impérativement approuver un relèvement de ce plafond pour éviter un défaut de paiement.

En outre, "la production dans le Golfe du Mexique revient progressivement à la normale alors que la tempête tropicale Karen faiblit", notait-on chez Commerzbank.

Les prix du pétrole avaient bénéficié en fin de semaine de l'approche de la tempête tropicale Karen qui menaçait les importantes infrastructures pétrolières situées dans le Golfe du Mexique. Karen a cependant faibli et a été rétrogradée au cours du weekend.

afp/cha



(AWP / 07.10.2013 12h30)


Commenter Le brut baisse un peu, marché toujours préoccupé par le budget US


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

mercredi 19 juillet 2017 à 16:54

USA: baisse légèrement plus marquée que prévu des stocks de …

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse légèrement plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite