Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule, miné par la crise budgétaire américaine

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, dans un marché s'inquiétant de l'impact de la crise budgétaire américaine sur l'économie du premier consommateur de brut au monde.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 109,01 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 18 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 81 cents, à 103,29 USD.

"Le WTI est retombé (après une hausse de 2 USD mercredi) en raison des inquiétudes que la paralysie de l'État fédéral américain ralentisse la croissance économique" des États-Unis, expliquait Alex Young, chez CMC Markets.

A l'issue d'une réunion mercredi soir avec le président Barack Obama, les chefs de file du Congrès n'ont pu que constater leurs désaccords sur le budget. Les administrations centrales des États-Unis sont donc fermées pour le troisième jour consécutif jeudi.

Les investisseurs craignent que la paralysie n'affecte la croissance et la demande de pétrole chez le premier consommateur mondial d'or noir.

"On commence à se dire que les discussions sur le budget vont se mélanger avec celles sur le relèvement du plafond de la dette, et si ces dernières n'avancent pas, ce serait vraiment un mauvais coup pour les marchés des actions et les marchés énergétiques", soulignait Robert Yawger, analyste chez Mizuho Securities USA.

Si, d'ici le 17 octobre, les élus républicains et démocrates ne parviennent pas à trouver un terrain d'entente sur la dette, les États-Unis risqueront de se retrouver en défaut de paiement, une situation sans précédent.

Le fait que les stocks de brut américains ont encore augmenté la semaine dernière et la publication d'indicateurs économiques décevants jeudi ont également pesé sur les cours du brut, ajoutait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

Ainsi, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont très légèrement augmenté pour la semaine close le 28 septembre, a indiqué jeudi le département du Travail.

Et l'activité dans les services aux États-Unis a reculé davantage que prévu par les analystes en septembre.

Enfin, le marché digérait toujours la forte hausse des stocks pétroliers américains communiquée mercredi par le département américain à l'Énergie (DoE).

Les réserves de brut ont augmenté de 5,5 millions de barils la semaine dernière, "en raison d'une hausse des importations et d'une moindre demande des raffineries", selon les analystes de BNP Paribas.

afp/jh



(AWP / 03.10.2013 18h32)


Commenter Le brut recule, miné par la crise budgétaire américaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite