Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, miné par le blocage budgétaire

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont débuté la séance en légère baisse jeudi, les investisseurs s'inquiétant de l'impact sur l'économie de la persistance de la crise budgétaire aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre cédait 7 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 104,03 USD.

"La plupart de marchés mondiaux continuent à scruter tout développement sur la situation de paralysie budgétaire aux Etats-Unis et comme les négociations n'avancent pas, le pétrole reste sous pression", remarque Matt Smith de Schneider Electric.

A l'issue d'une réunion mercredi soir avec le président Barack Obama, les chefs de file du Congrès n'ont de fait pu que constater leurs désaccords sur le budget; les administrations centrales des Etats-Unis sont donc fermées pour le troisième jour consécutif.

"On commence à se dire que les discussions sur le budget vont se mélanger avec celles sur le relèvement du plafond de la dette, et si ces dernières n'avancent pas, ce serait vraiment un mauvais coup pour les marchés des actions et les marchés énergétiques", souligne Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Si d'ici le 17 octobre républicains et démocrates ne parviennent pas à trouver un terrain d'entente sur la dette, les Etats-Unis risqueront de se retrouver en défaut de paiement à partir de cette date, une situation sans précédent.

Ces inquiétudes reléguaient au second plan l'annonce qui avait fait bondir le prix du baril de WTI de plus de deux dollars mercredi: la mise en service plus tôt que prévu de la partie sud de l'oléoduc Keystone (de Cushing au Golfe du Mexique).

Cet oléoduc d'une capacité de 700'000 barils par jour devrait décongestionner le terminal pétrolier de Cushing, où le brut qui sert de référence au WTI s'est accumulé en 2012 et début 2013, pesant sur le prix du baril.

La baisse des cours était par ailleurs limitée par l'annonce d'une hausse moins forte que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close de 28 septembre.

afp/jh



(AWP / 03.10.2013 15h57)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, miné par le blocage budgétaire


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite