Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

(reprise de vendredi soir)


New York - Le prix du baril de pétrole coté à New York a terminé en légère baisse vendredi, les investisseurs restant prudents avant l'issue des négociations au Conseil de sécurité de l'ONU concernant une résolution sur la Syrie.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre a perdu 16 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 102,87 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 108,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 0,58 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Les cours du WTI ont hésité tout au long de la séance, mais "globalement les fondamentaux sont plutôt en faveur de liquidations de contrats au moment où des avancées diplomatiques, à la fois sur les armes chimiques en Syrie et sur le programme nucléaire iranien, réduisent les chances de perturbations de l'offre de pétrole", commente Timothy Evans, de la banque Citi.

Les intervenants sur le marché s'étaient inquiétés récemment qu'une intervention militaire en Syrie déborde au-delà de ce petit pays producteur d'or noir et perturbe l'ensemble de la région du Moyen-Orient, à l'origine de 35% des exportations de pétrole dans le monde.

Un projet de résolution encadrant la destruction des armes chimiques syriennes a pu être mis sur la table grâce au ralliement de la Russie au Conseil de sécurité des Nations unies. Il prévoit la possibilité de prononcer des sanctions à l'encontre du régime Assad si le plan de désarmement chimique n'est pas respecté.

Elle pourrait être adoptée tard dans la nuit de vendredi, si l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) donne entre temps son feu vert au plan de démantèlement mis au point le 14 septembre à Genève par les Russes et les Américains.

"Le marché a regardé à court terme aujourd'hui, focalisé sur l'issue des négociations sur cette résolution", explique Daniel Flynn, de Price Futures Group.

"Le texte final n'est pas encore là et les investisseurs partent en week-end sans prendre de risque, au cas où quelque chose coincerait", poursuit l'expert.

En raison de cette prudence, les échanges étaient limités, "dans une ambiance assez feutrée", selon Matt Smith, de Schneider Electric, et les mouvements s'en sont trouvés d'autant plus erratiques.

Une accalmie venait aussi du fait que l'Iran -soupçonné de vouloir se doter de l'arme atomique- a repris les discussions vendredi avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), sur fond de rapprochement entre les Etats-Unis et la République islamique.

Le président Barack Obama, après la clôture, a même annoncé avoir parlé au président iranien Hassan Rohani au téléphone, un contact sans précédent entre les Etats-Unis et l'Iran depuis la révolution islamique de 1979.

afp/rp



(AWP / 30.09.2013 06h21)


Commenter Le brut en baisse, dans l'attente d'une résolution sur la Syrie


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite