Menu
RSS
A+ A A-

Le brut remonte dans l'attente des stocks américains de brut

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant une baisse des réserves de brut aux États-Unis, synonyme de demande vigoureuse dans la première économie mondiale.

Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 109,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,25 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 52 cents, à 103,66 dollars.

"Le WTI se reprenait après quatre jours de repli juste avant le rapport sur les stocks de brut aux États-Unis, qui pourrait montrer que les réserves ont baissé chez le plus grand consommateur de pétrole au monde", expliquait Lee Mumford, analyste chez Spreadex.

Le Département américain à l'Énergie (DoE) doit communiquer mercredi à 14H30 GMT le niveau officiel des réserves pétrolières aux États-Unis, lors de la semaine terminée le 20 septembre.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut auraient reculé de 900'000 barils. Et les réserves d'essence et de produits distillés (dont le fioul de chauffage et le gazole) auraient respectivement diminué de 100'000 et 300'000 barils.

Un recul des stocks pétroliers aux États-Unis est généralement perçu par les investisseurs comme un signe de vigueur de la demande énergétique du premier consommateur d'or noir de la planète.

Le contexte reste toutefois adverse pour les prix du brut, tel que le montre leur évolution négative des derniers jours, soulignaient plusieurs analystes.

D'une part, la reprise du dialogue entre les pays occidentaux et l'Iran au sujet du programme nucléaire de ce dernier pourrait conduire à terme à la levée des sanctions occidentales contre Téhéran, dont un embargo sur le pétrole iranien.

"Même si une levée rapide des sanctions pétrolières occidentales contre l'Iran n'est pas probable, la détente diplomatique conduit au déclin de la prime de risque", indiquaient ainsi les experts de Commerzbank.

D'autre part, la reprise ou l'intensification de la production pétrolière dans divers pays du Moyen-Orient et de l'Afrique (Irak, Libye, Soudan du Sud, etc.) ces derniers temps indique que le marché mondial du pétrole est bien approvisionné.

Enfin, l'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a indiqué mardi qu'elle était prête à compenser tout manque sur les marchés.

afp/al



(AWP / 25.09.2013 12h51)


Commenter Le brut remonte dans l'attente des stocks américains de brut


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 octobre 2017 à 06:56

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, toujours influencés par les incertitudes dans la région pétrolière...

lundi 23 octobre 2017 à 21:08

Le pétrole hésite sous l'effet des incertitudes en Irak et d…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en ordre dispersé lundi, influencé par la poursuite...

lundi 23 octobre 2017 à 18:19

Le pétrole recule en Europe, pénalisé par le dollar fort

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens, alors que le dollar remontait dans un marché toujours très attentif...

lundi 23 octobre 2017 à 16:48

France: les prix des carburants ont encore reculé la semaine…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 23 octobre 2017 à 15:44

Le pétrole monte sous l'influence de l'Irak et du forage amé…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, influencé par des statistiques sur le...

lundi 23 octobre 2017 à 12:18

Le pétrole recule, pénalisé par la vigueur du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le dollar remontait dans un marché toujours très...

lundi 23 octobre 2017 à 06:14

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, confortant les gains enregistrés la semaine dernière en raison...

dimanche 22 octobre 2017 à 14:14

Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite