Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York avant les stocks américain et la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole new-yorkais augmentaient légèrement à l'ouverture mercredi, avant la publication du niveau des stocks de brut américain attendu en baisse par les investisseurs, qui étaient également suspendus à une annonce de la banque centrale américaine.

Vers 13H30 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, gagnait 51 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 105,93 USD.

"Après plusieurs jours de pertes, le brut se stabilise avant l'annonce plus tard dans la journée de la Réserve fédérale (Fed) sur son éventuelle réduction des aides", commente Matt Smith, de Schneider Electric.

Les investisseurs restent rivés sur la décision de la Fed quant à une réduction de ses aides de 85 mrd USD injectées chaque mois dans le système financier, qui a tendance à favoriser l'achat d'actifs risqués comme le pétrole. Le comité de politique monétaire de l'institution finira sa réunion sur le sujet dans la journée et devrait mettre un terme au suspense dans la foulée, autour de 18H00 GMT.

Par ailleurs, l'expert de Schneider Electric indique que le marché est "attentiste" avant la publication des stocks de brut américains à 14H30 GMT, attendus en baisse pour la semaine dernière aux Etats-Unis.

Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinion, remarque que la séance démarre donc comme "une nouvelle journée de volumes d'échanges réduits" à l'approche de deux annonces très suivies par les investisseurs.

Par ailleurs, la situation au niveau de l'offre à l'international reste calme pour l'instant, avec la reprise de la production libyenne de pétrole grâce à la réouverture de deux champs pétrolifères d'un côté et la poursuite d'une solution diplomatique en Syrie de l'autre. Mais si "les prix se sont repliés, une prime (de risque géopolitique) n'a pas totalement disparu" à cause de la Syrie, estime Kent Moors, de Money Morning.

C'est notamment dû au fait que les inspecteurs de l'ONU spécialistes des armes chimiques, qui se sont rendus dans le pays en août, ont conclu dans un rapport le 16 septembre que des armes chimiques avaient bien été employées à grande échelle dans le conflit syrien, la raison invoquée par les Occidentaux, Etats-Unis en tête, pour effectuer une intervention militaire en Syrie.

Les inspecteurs doivent par ailleurs retourner en Syrie enquêter sur diverses accusations à l'encontre du régime et de l'opposition, a annoncé leur chef mercredi, ce qui contribue à maintenir la tension sur l'issue d'un conflit qui menace l'ensemble de la région, d'où proviennent 35% des exportations mondiales de pétrole.

afp/jh



(AWP / 18.09.2013 16h31)


Commenter Le brut en hausse à New York avant les stocks américain et la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite