Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, dopé par les tensions au Moyen-Orient

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole new-yorkais évoluaient en hausse à l'ouverture jeudi, soutenus par des problèmes pesant toujours sur l'offre, notamment en Libye, et un incident survenu sur le plateau du Golan.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, se renchérissait de 46 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 108,02 dollars.

"Le pétrole a bondi suite aux informations selon lesquelles des obus ont été tirés de Syrie vers le plateau du Golan", plus précisément sur une partie occupée par Israël, note Phil Flynn, de Price futures Group.

Selon l'armée israélienne, ces tirs n'ont fait ni victimes ni dégât.

"Il s'agit apparemment d'une erreur de tir", a précisé à l'AFP un porte-parole militaire israélien.

Par ailleurs, "il y a encore des réserves sur l'accord préparé par la Syrie et la Russie sur le contrôle des armes chimiques syriennes", observe Carl Larry, analyste à Oil Outlooks and Opinion.

Les chefs de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et américain John Kerry devaient s'entretenir jeudi à Genève, en Suisse, pour discuter du plan selon lequel la Syrie accepterait d'adhérer à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques.

Les investisseurs restent sur leurs gardes à cet égard, craignant qu'un échec de la résolution du conflit en Syrie n'affecte toute la région du Moyen-Orient et in fine l'offre d'or noir.

"Il ne faut pas oublier non plus que l'offre est toujours limitée par les problèmes en Libye", ajoute Carl Larry.

Depuis plusieurs semaines, des terminaux pétroliers sont fermés en Libye, alors que le gouvernement est en conflit avec un groupe de gardes qu'il accuse de chercher à détourner du brut, ces derniers accusant à leur tour les autorités de vendre du pétrole de façon irrégulière.

La production du brut a par conséquent chuté à moins de 100.000 barils par jour, selon des responsables libyens, alors qu'elle s'établit hors période de conflit autour de 1,5 à 1,6 million de barils par jour.

"La demande de son côté est toujours forte", remarque encore Carl Larry. Cette tendance sur les fondamentaux que sont l'offre et la demande de pétrole pousse les prix à la hausse.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a en effet maintenu jeudi dans son rapport mensuel ses prévisions de croissance de la demande pétrolière en 2013 et 2014.

Elle table sur une hausse de 895'000 barils par jour de la demande de brut cette année et une légère accélération l'an prochain, à la faveur d'un raffermissement de la reprise mondiale.

afp/rp



(AWP / 12.09.2013 15h53)


Commenter Le brut en hausse à New York, dopé par les tensions au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite