Menu
RSS
A+ A A-

Le brut progresse un peu dans un marché attentiste

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans un marché prudent et suspendu aux discussions entre les États-Unis et la Russie sur le contrôle des armes chimiques syriennes.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 111,91 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 41 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance prenait 14 cents, à 107,70 USD.

Après avoir fortement reculé en début de semaine à mesure que s'éloignait la perspective de frappes militaires en Syrie, les prix du brut ont clôturé en petite hausse mercredi.

Le marché, qui craint qu'une intervention ne déstabilise l'ensemble du Moyen-Orient (35% des exportations pétrolières mondiales), "est susceptible de subir plus de pertes si la prime de risque géopolitique continue de se dégonfler", prévenait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

Le secrétaire d'État américain John Kerry et son homologue russe Sergueï Lavrov doivent s'entretenir jeudi à Genève au sujet de la proposition russe de placer sous contrôle international les armes chimiques du régime syrien.

L'objectif est "de voir si en fait il y a une voie crédible pour aller de l'avant, si les Russes sont sérieux dans ce qu'ils disent et, plus important, si Assad est sérieux dans ce qu'il dit", a déclaré un responsable de haut rang du département d'Etat américain.

Les États-Unis ont prévenu que l'option militaire restait sur la table, "ce qui empêche les prix (du brut) de baisser plus encore", estimaient les analystes de Commerzbank.

Le potentiel à la baisse des cours du pétrole est également "limité par l'incertitude autour des problèmes d'approvisionnement en Libye", ajoutait M. Kryuchenkov.

La production de brut en Libye est fortement perturbée par un conflit entre le gouvernement et les gardes des installations pétrolières depuis juillet. Elle y a chuté à moins de 100'000 barils par jour alors qu'elle s'établit, hors période de conflit, autour de 1,5 à 1,6 million de barils par jour.

afp/jh



(AWP / 12.09.2013 12h47)


Commenter Le brut progresse un peu dans un marché attentiste


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite