Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en légère hausse à New York en attendant les stocks

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole new-yorkais évoluaient en légère hausse à l'ouverture mercredi, le marché reprenant son souffle en attendant de voir comment évolue la situation en Syrie et la diffusion du rapport sur les stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT (15h15 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, grappillait 10 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 107,49 dollars.

Le marché "se place de nouveau dans une position attentiste" après la décision annoncée par le président Barack Obama de ne pas demander au Congrès de voter immédiatement sur un éventuel recours à la force contre la Syrie, a remarqué Matt Smith de Schneider Electric. La prime de risque, qui avait fait récemment grimper le WTI à son plus haut depuis mai 2011, "s'est déjà effilochée" au cours des dernières séances, a-t-il noté.

Barack Obama a de fait annoncé mardi soir qu'il souhaitait donner une chance à la diplomatie en Syrie au moment où Damas assure être prête à renoncer à son arsenal chimique, tout en rappelant que l'option militaire restait sur la table.

Mais cela suffisait à rassurer au moins temporairement les investisseurs, qui craignaient qu'une éventuelle attaque contre le régime de Bachar al-Assad ne déstabilise l'ensemble de la région, qui représente 35% des exportations pétrolières mondiales.

Les acteurs du marché attendent désormais la publication du rapport hebdomadaire du département de l'Energie (DoE) américain sur les réserves de produits pétroliers du pays, premier consommateur mondial de brut.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut aux États-Unis auraient reculé de 1,4 million de barils lors de la semaine terminée le 6 septembre - après un recul de 1,8 million de barils la semaine précédente.

La fédération professionnelle API, qui publie ses propres statistiques à la veille de celles du DoE, a fait part mardi d'un recul de 2,9 millions de barils des stocks de brut américains.

Pour ce qui est des produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage), les réserves auraient légèrement augmenté de 400'000 barils, selon les analystes. Et celles d'essence auraient reculé de 900'000 barils.

Le marché garde aussi, selon l'analyste indépendant Andy Lipow, un oeil très attentif sur la situation en Libye, où la production de brut est fortement perturbée par un conflit entre le gouvernement et les gardes des installations pétrolières. Elle y a chuté à moins de 100.000 barils par jour alors qu'elle s'établit, hors période de conflit, autour de 1,5 à 1,6 million de barils par jour.

"Cela fait plusieurs semaines qu'on entend des informations sur un prochain retour à la normale mais le fait est que les principaux terminaux pétroliers libyens étaient hier encore fermés", a noté le spécialiste.

fah



(AWP / 11.09.2013 15h45)


Commenter Le brut ouvre en légère hausse à New York en attendant les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite