Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut recule après la proposition russe sur la Syrie

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole poursuivait son repli mardi en Asie après la proposition russe de placer l'arsenal chimique syrien sous contrôle international, éloignant la perspective de frappes contre le régime de Damas susceptibles de perturber l'ensemble du Moyen-Orient.

Le baril de light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, qui avait grimpé vendredi à son plus haut en deux ans, plongeait de 90 cents, à 108,62 USD. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre également cédait de son côté 83 cents, à 112,89 USD.

La Russie, principale alliée du régime Assad, a proposé lundi à Damas de placer son arsenal chimique sous contrôle international et de le détruire.

Considéré comme l'un des plus importants du monde, l'arsenal chimique syrien est estimé à "plus de 1.000 tonnes" par les services de renseignement français.

Sa neutralisation, si elle était actée, pourrait s'avérer extrêmement délicate sur le terrain, en plein milieu d'une guerre civile qui a déjà fait plus de 100'000 morts.

Barack Obama a salué une "percée importante" potentielle dans la crise, en estimant qu'elle résultait des menaces de frappes américaines.

Alors que ces dernières étaient "hautement possibles il y a une semaine, elles sont désormais moins probables", a souligné Kelly Teoh, analyste chez IG Markets à Singapour.

La Syrie ne produit que quelques dizaines de milliers de barils de brut par jour mais les marchés craignent qu'une intervention militaire ne déstabilise l'ensemble du Moyen-Orient, qui représente 35% des exportations pétrolières mondiales.

Le pétrole redescendait par ailleurs au gré de la reprise de la production en Libye où le gouvernement est en conflit ouvert depuis plusieurs semaines avec un groupe de gardes qu'il accuse de chercher à détourner du brut.

La production de brut libyen a chuté à moins de 100'000 barils par jour alors qu'elle s'établit, hors période de conflit, autour de 1,5 à 1,6 mio b/j.

Selon Sliman Qajam, un membre de la commission de l'énergie au Parlement libyen, la production atteint désormais 600'000 b/j, et tous les terminaux d'exportation seront rouverts d'ici le milieu de la fin de semaine prochaine.

Lundi, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait cédé 1,01 USD sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 109,52 USD. A Londres, le Brent avait terminé à 113,72 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,40 USD par rapport à la clôture de vendredi.

afp/jh



(AWP / 10.09.2013 06h32)


Commenter Asie: le brut recule après la proposition russe sur la Syrie


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite