Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York dans un marché scrutant la Syrie

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York s'affichaient en légère baisse à l'ouverture lundi, reprenant leur souffle après avoir atteint un nouveau sommet en deux ans vendredi en attendant de nouveaux développements sur la Syrie.


Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 73 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 109,80 dollars.

"Le marché est tout entier tourné vers la Syrie. Les prix sont en petite baisse maintenant mais il suffit d'un gros titre pour que la tendance s'inverse et qu'on se rapproche des récents sommets", a estimé Robert Yawger de Mizuho Securities USA. Vendredi le prix du WTI a grimpé jusqu'à 110,53 dollars, son plus haut niveau de clôture depuis mai 2011; il était monté en cours de séance fin août jusqu'à 112,24 dollars.

Le président Barack Obama et le secrétaire d'Etat John Kerry vont tenter dans les prochains jours de convaincre les élus républicains et démocrates, qui effectuent leur rentrée politique à Washington, de voter le recours à la force contre le régime de Damas, accusé d'avoir eu recours à des armes chimiques contre des populations civiles.

Un premier vote important pourrait intervenir au Sénat mercredi tandis qu'à la Chambre des représentants, les dirigeants républicains prévoient simplement un vote "dans les deux semaines".

Dans un entretien télévisé diffusé lundi soir par la chaîne américaine CBS, le président syrien Bachar al-Assad a averti qu'il fallait "s'attendre à tout" en cas de frappes contre son pays.

"Tant qu'on n'aura pas de décision au Congrès, l'incertitude se poursuit et cela rend les marchés vulnérables et très volatiles", a rappelé M. Yawger.

La Syrie est un tout petit producteur de pétrole mais les marchés craignent qu'une intervention militaire ne déstabilise l'ensemble du Moyen-Orient, qui représente 35% des exportations pétrolières mondiales.

Le marché digérait par ailleurs des données mitigées en provenance de Chine, le deuxième consommateur mondial d'or noir.

"Le niveau de l'inflation correspond plus ou moins aux attentes des analystes et les chiffres sur les exportations sont meilleurs que prévu", a souligné Matt Smith, de Schneider Electric. Mais parallèlement, "les importations, et notamment les importations de brut, se sont révélées plus faibles qu'anticipé", a-t-il ajouté.

Les importations chinoises de brut ont en effet reculé de 18% en août par rapport à juillet, un repli en partie attribué au fait que juillet était un mois record.

afp/rp



(AWP / 09.09.2013 15h45)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York dans un marché scrutant la Syrie

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 27 février 2017 à 12:37

Le pétrole remonte, les analystes restent circonspects

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes restant prudents car les cours continuent d'évoluer dans une...

lundi 27 février 2017 à 11:56

Aramco va investir 7 mds USD dans une raffinerie en Malaisie

kuala lumpur: Le géant saoudien Aramco va investir sept milliards de dollars (6,6 milliards d'euros) dans un gigantesque projet de raffinerie de...

lundi 27 février 2017 à 09:55

Total cède des activités au Gabon à Perenco pour 350 M USD

Paris: Le groupe pétrogazier Total a annoncé lundi la cession d'activités au Gabon à la société franco-britannique Perenco, pour un montant d'environ...

lundi 27 février 2017 à 05:03

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient lundi en Asie, encouragés par le respect des accords de l'Opep sur la réduction de la...

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite