Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte, aidé par la Syrie et la baisse du dollar

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole progressaient vendredi en fin d'échanges européens, aidés par un accès de faiblesse du billet vert et par un regain des craintes liées aux conséquences d'une éventuelle intervention militaire occidentale en Syrie.

Vers 18H00 à Paris, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 116,00 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 74 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 1,79 USD, à 110,16 USD.

Le dollar connaissait un accès de faiblesse vendredi après la publication du rapport mensuel officiel sur l'emploi et le chômage aux États-Unis en août, dont les données ont été jugées décevantes par le marché.

Les créations nettes d'emploi ont été moins marquées qu'attendu, à 169'000 emplois créés contre 175'000 attendus, et la légère baisse du taux de chômage, à 7,3% contre 7,4% en juillet, a été principalement dû à la diminution de la population active, à son pourcentage le plus faible depuis 1978.

Ces chiffres décevants ont repoussé les attentes du début de la diminution des mesures d'aides de la Réserve fédérale américaine (Fed), des mesures qui ont notamment pour effet de diluer la valeur du billet vert.

Les accès de faiblesse de la monnaie américaine rendent plus attractifs les achats de matières premières libellées en dollar, comme le pétrole, pour les investisseurs munis d'autres devises.

"La faiblesse du dollar soutenait déjà les cours du brut vendredi mais ils ont nettement accentué leurs gains après la diffusion de propos attribués (au président russe Vladimir) Poutine", commentait Michael Hewson, CMC Markets.

Le président russe aurait réaffirmé que le pays soutiendrait la Syrie en cas de frappes militaires occidentales contre le régime du président Bachar al-Assad, soupçonné d'avoir le mois dernier utilisé des armes chimiques contre des populations civiles.

Un responsable de la Maison Blanche a confirmé que le président américain Barack Obama et M. Poutine s'étaient rencontrés vendredi en marge du G20 mais n'a pas donné plus de détails dans l'immédiat.

Comme le soulignait Ishaq Siddiqi, analyste chez ETX Capital, une intervention militaire américaine en Syrie risque de faire tache d'huile dans le Moyen-Orient, ce qui représenterait un risque sur la production de brut de cette région clef pour l'offre mondiale d'or noir.

La Syrie n'est pour sa part qu'un tout petit producteur de pétrole (quelques dizaines de milliers de barils de pétrole par jour).

Le Congrès américain, qui doit à la demande du président américain Barack Obama donner son avis sur une éventuelle frappe militaire en Syrie, effectuera sa rentrée politique lundi et pourrait donc se prononcer au cours des jours suivants.

afp/dg



(AWP / 06.09.2013 18h31)


Commenter Le brut monte, aidé par la Syrie et la baisse du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite