Menu
RSS
A+ A A-

New York: le brut ouvre en baisse, l'attention focalisée sur la Syrie

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole new-yorkais se repliaient à l'ouverture mercredi, les marchés restant focalisés sur la situation en Syrie en attendant de voir si une action militaire susceptible de déstabiliser le Moyen-Orient serait lancée.

Vers 13H15 GMT (15H15 HEC), alors que le président américain Barack Obama s'exprimait sur la question à Stockholm, en Suède, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre cédait 1,10 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 107,44 dollars.

"Les marchés restent sur un mode attentiste jusqu'à ce qu'une décision soit prise sur une intervention en Syrie", note Matt Smith de Schneider Electric. "On attend beaucoup de données, les stocks de brut américains demain et d'autres indicateurs économiques importants, mais ils restent dans l'ombre alors que toute l'attention est portée sur ce qui se passe en Syrie".

Le président des Etats-Unis Barack Obama, qui se trouve à Stockholm, en Suède, a affirmé que la communauté internationale ne devait pas rester "silencieuse" face à la "barbarie" en Syrie.

"Le Premier ministre et moi-même sommes d'accord sur le fait que face à une telle barbarie, la communauté internationale ne peut pas être silencieuse", a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse avec le chef du gouvernement suédois Fredrik Reinfeldt, à la veille du sommet du G20 en Russie.

Ces propos n'ont toutefois pas immédiatement inversé la tendance.

Le comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine devait organiser une audition sur la Syrie mercredi, en amont d'un vote prévu la semaine prochaine au Congrès.

Selon Phil Flynn, les "prix du brut sont tiraillés", "tendant à la baisse à la faveur d'une offre très abondante mais soutenus par le risque géopolitique".

afp/mm



(AWP / 04.09.2013 15h41)


Commenter New York: le brut ouvre en baisse, l'attention focalisée sur la Syrie


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 24 juillet 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en hausse à New York après une promesse de …

New York: Les cours du pétrole progressaient à l'ouverture à New York lundi, l'Arabie saoudite ayant assuré vouloir limiter ses exportations à...

lundi 24 juillet 2017 à 14:36

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017 à 12:58

Le pétrole remonte, l'Arabie Saoudite limite ses exportation…

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, l'Arabie saoudite ayant déclaré vouloir limiter ses exportations après la...

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite