Menu
RSS
A+ A A-

Dopé à New York par la crainte d'une escalade en Syrie

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York bondissaient à l'ouverture mardi alors qu'enflaient les rumeurs sur une éventuelle intervention internationale en Syrie pouvant déstabiliser l'ensemble de la région, importante zone de production d'or noir.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre s'adjugeait 2,95 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 108,87 dollars.

L'ascension des prix du brut est "nettement une réaction à l'évolution de la situation sur la Syrie", a observé John Kilduff d'Again Capital. "Les courtiers sont très sensibles à tous les gros titres qui signalent que les Etats-Unis sont prêts à y aller dans les jours à venir", a-t-il expliqué. "C'est un gros événement pour le marché étant donné tous les intérêts en jeu."

Les Etats-Unis et leurs alliés semblaient en effet de plus en plus déterminés à lancer une frappe contre le régime syrien, accusé d'être à l'origine d'une attaque chimique près de Damas la semaine dernière.

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a lui-même déclaré que les forces armées étaient "prêtes" pour une action militaire si le président Barack Obama donnait son aval.

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a indiqué que son pays se défendrait en cas de frappe militaire.

Le pays n'est pas un grand producteur de brut, sa production étant passée de 350.000 barils par jour en mars 2011 à 50.000 b/j actuellement, selon les analystes de Barclays.

Mais les investisseurs craignent que le conflit syrien ne s'étende aux pays voisins et mette en péril la production de la région, où se concentre environ 35% de la production mondiale de brut. Les oléoducs "sont particulièrement vulnérables", selon M. Kilduff.

La crainte d'une perturbation de l'offre de brut en provenance du Moyen-Orient était amplifiée par "l'annonce que les exportations de pétrole libyen ont chuté à moins de 200.000 barils par jour", a remarqué Matt Smith de Schneider Electric.

La production libyenne, qui s'établit en temps normal à 1,5 ou 1,6 million b/j dans ce pays, a plongé ces dernières semaines en raison de grèves sur des sites et terminaux pétroliers.

afp/jq



(AWP / 27.08.2013 15h46)


Commenter Dopé à New York par la crainte d'une escalade en Syrie


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

jeudi 18 janvier 2018 à 17:39

USA: les stocks de brut continuent à reculer fortement

New York: Les stocks de pétrole brut ont chuté plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, se repliant au plus...

jeudi 18 janvier 2018 à 15:26

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, hésitant entre un rapport de l'Opep tablant sur une production...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:51

Opep: l'offre américaine sera plus importante que prévu cett…

Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a une nouvelle fois fait état jeudi d'un rééquilibrage du marché mais revu à...

jeudi 18 janvier 2018 à 12:08

Le pétrole stable avant les stocks américains et le rapport …

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens dans un marché attentiste avant le rapport hebdomadaire du Département...

jeudi 18 janvier 2018 à 11:35

Pétrole: l'Irak signe avec BP pour développer les champs de …

Kirkouk (irak): L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad...

jeudi 18 janvier 2018 à 06:45

Le pétrole continue de monter en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de monter jeudi en Asie, favorisés par des estimations jugées positives sur les stocks de brut...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite