Menu
RSS
A+ A A-

Le prix du pétrole stimulé à l'ouverture à New York par de bons indicateurs

prix-du-petrole New York New York : Le cours du pétrole new-yorkais se renforçait à l'ouverture jeudi, soutenu par des indicateurs chinois et européens de bon augure pour la consommation énergétique et permettant de reléguer au second plan la confusion régnant sur la politique monétaire américaine.

 


Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre s'appréciait de 46 cents sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'échanger à 104,31 dollars.

"Le principal facteur de hausse ce matin est lié aux bons chiffres en provenance de Chine, d'Allemagne ou de la zone euro en général, qui reflètent une amélioration de l'environnement économique et par ricochet, laissent entrevoir une augmentation de la demande de pétrole", a remarqué John Kilduff d'Again Capital.

La Chine a de fait vu sa production manufacturière rebondir légèrement en août, marquant une stabilisation après des mois de très fort ralentissement, selon la banque HSBC.

Parallèlement en zone euro, l'activité privée a progressé plus vite que prévu en août, avec un indice PMI s'installant à son plus haut niveau en plus de deux ans.

Ce bond de l'activité privée est en grande partie lié aux performances de l'Allemagne, la première puissance économique de la région, où le PMI a affiché sa plus forte croissance depuis janvier (à 53,4).

Un rebond des nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, conforme attentes des analystes, limitait toutefois la progression des cours.

Mais, a remarqué M. Kilduff, "ce chiffre reste à un niveau historiquement plutôt bas et n'assombrit pas les bonnes perspectives apportées par les autres indicateurs".

L'ombre de la confusion régnant sur la politique monétaire des Etats-Unis continue en revanche à planer sur le marché.

Selon le compte-rendu de la dernière rencontre du Comité de politique monétaire de l'institution (FOMC) publié mercredi, "quelques" membres "ont suggéré qu'il serait bientôt temps de ralentir le rythme des achats d'actifs" menés par la banque centrale américaine tandis que d'autres recommandaient encore d'être "patients".

Les avis divergeaient parmi les analystes sur l'interprétation de ces propos, certains continuant à croire à l'annonce d'un retrait progressif du soutien de la Fed dès septembre, d'autres misant sur la fin de l'année, voire en 2014.

Les marchés financiers ont vacillé après la diffusion des minutes de la Fed, "ce qui ne crée pas vraiment un environnement favorisant l'attrait pour les actifs risqués" comme le pétrole, a remarqué David Bouckhout de TD Securities.

Le dollar en particulier s'est renforcé, rendant moins attractif le baril de WTI libellé en billet vert pour les investisseurs munis d'autres devises.

afp/rp



(AWP / 22.08.2013 15h44)



Commenter Le prix du pétrole stimulé à l'ouverture à New York par de bons indicateurs


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite