Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la situation en Egypte

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole ouvrait en hausse jeudi à New York, soutenu par la situation inquiétante en Egypte mais légèrement contenu en raison des anticipations des investisseurs sur un retrait progressif des mesures de soutien de la banque centrale américaine.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre augmentait de 76 cents à 107,62 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du brut ont été alimentés par une résurgence des "craintes sur la situation en Egypte, qui pourrait devenir hors de contrôle", estime Phil Flynn de Prices Futures Group.

Mercredi, des violences entre les autorités et les partisans du président déchu Mohamed Morsi ont gagné l'ensemble de l'Egypte faisant au moins 525 morts, selon un bilan officiel, et l'état d'urgence a été déclaré pour un mois. L'Egypte est un pays de transit important pour l'acheminement du pétrole.

Selon Phil Flynn, cette tension s'ajoute à celle provenant de Libye où "les troubles ont fait baisser la production libyenne à son niveau le plus bas depuis la guerre civile de 2011".

Mais cette hausse liée aux tensions internationales a été freinée par la chute inattendue aux Etats-Unis des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage. Celles-ci sont retombées à leur niveau le plus bas en six ans, à 320'000 pour la semaine close le 10 août.

Or, a expliqué John Kilduff, de Again Capital, ce signe "incroyablement fort" de bonne santé de l'économie américaine accroît la probabilité que la banque centrale américaine (Fed) limite bientôt ses mesures de soutien à la croissance. Le niveau du chômage est en effet un des principaux critères qu'elle retient pour calibrer sa politique monétaire.

Et les mesures de relance de la Fed ont tendance à favoriser les investissements dans les actifs jugés risqués, comme les matières premières.

"C'est ce qui explique un certain ralentissement après la hausse", a souligné John Kilduff.

afp/rp



(AWP / 15.08.2013 15h46)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, porté par la situation en Egypte


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite