Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ploie sous la hausse du dollar et des prises de bénéfices

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du brut reculaient mercredi en cours d'échanges européens, affectés par un dollar en hausse et quelques prises de bénéfices, avant la publication hebdomadaire des réserves de pétrole aux États-Unis.

Vers 10H15 GMT (12H15 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 109,17 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 65 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 70 cents, à 106,13 USD.

Les cours du pétrole "reculaient mercredi à cause des inquiétudes que la Réserve fédérale américaine (Fed) commence à réduire son stimulus, qui soutient les matières premières, dès septembre", expliquaient les analystes du courtier Marex Spectron.

D'une part, la perspective que la Fed diminue prochainement ses injections de liquidités mensuelles soutient le dollar, ce qui renchérit les actifs libellés dans la monnaie américaine, comme le pétrole, pour les investisseurs munis d'autres devise.

D'autre part, ces énormes injections de liquidités (85 mrd USD par mois) ont tendance à inciter les investissements dans les actifs risqués, comme les matières premières.

Les prix du pétrole pâtissaient également mercredi de quelques prises de bénéfices après avoir terminé en hausse trois séances de suite.

Les investisseurs se préparent par ailleurs à la publication mercredi à 14H30 GMT du rapport hebdomadaire des autorités américaines sur le niveau des réserves de produits pétroliers aux États-Unis, premier consommateur mondial de brut.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut du pays aurait reculé de 1,5 mio de barils lors de la semaine terminée le 9 août.

Les réserves d'essence, très surveillées en pleine saison estivale des grands déplacements automobiles, auraient reculé de 600'000 barils et celles de produits distillés (qui incluent le fioul de chauffage et le gazole) auraient progressé de 800'000 barils.

De son côté, la fédération professionnelle API, qui a publié ses propres chiffres mardi, a indiqué que les stocks de brut ont reculé de 999'000 barils tandis que ceux d'essence et de produits distillés ont respectivement progressé de 1,7 mio et 1,1 mio de barils.

Mercredi dernier, le Département américain à l'Énergie (DoE) avait fait part d'une baisse de 1,3 mio de barils des stocks de brut pour la semaine achevée le 2 août.

afp/jh



(AWP / 14.08.2013 13h04)


Commenter Le brut ploie sous la hausse du dollar et des prises de bénéfices


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite