Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York dans un marché frileux

prix-du-petrole New York New York : Le cours du pétrole coté à New York s'affichait en baisse à l'ouverture lundi, pâtissant d'une perte d'appétit des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués, comme les matières premières, et d'un regain de vigueur du dollar.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre lâchait 71 cents, à 105,26 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le recul du prix du baril "est la conséquence d'un marché moins enclin au risque, comme le montre la tendance à la baisse sur le marché actions" dans les échanges électroniques précédent l'ouverture officielle de la Bourse de New York, a remarqué Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

En l'absence d'autres éléments fondamentaux sur le marché de l'énergie, les investisseurs se montrent en effet sensibles au regain de spéculations sur un possible ralentissement dès septembre de l'aide apportée par la banque centrale américaine (Fed) afin de stimuler la croissance , selon l'analyste.

Certains craignent que la reprise de l'économie des Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, et donc sa consommation énergétique, en pâtisse.

Par ailleurs, la perspective d'une réduction par la Fed de ses injections mensuelles de liquidités sur les marchés financiers, à hauteur de 85 milliards de dollars, fait remonter le dollar car cette mesure a tendance à diluer la valeur du billet vert

Or, l'appréciation de la devise américaine rend les achats d'actifs libellés en dollar plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Autre facteur pesant sur le prix du baril de WTI selon Matt Smith de Schneider Electric: "Le chiffre sur la croissance du Japon pèse en ce début du semaine sur l'état d'esprit des investisseurs".

La croissance de la troisième puissance économique mondiale a en effet ralenti entre avril et juin, à 0,6% en rythme trimestriel, en raison d'une activité moins intense dans l'immobilier, faisant craindre un ralentissement de la demande de brut dans ce pays.

Toutefois, a ajouté M. Smith, le recul des prix est limité par "des inquiétudes sur l'approvisionnement en Libye, important producteur de brut, "alors que l plus important terminal pétrolier du pays a de nouveau été fermé".

afp/rp



(AWP / 12.08.2013 15h35)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York dans un marché frileux


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite