Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte à New York mais baisse à Londres

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens, le WTI étant soutenu par l'optimisme des investisseurs sur l'économie américaine tandis que le Brent était pénalisé par une hausse du dollar.

Vers 10H50 GMT (12H50 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 108,02 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 20 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 10 cents à 106,07 USD.

La référence américaine était soutenue lundi par la bonne disposition des investisseurs à l'égard des Etats-Unis, au début d'une semaine riche en statistiques sur la première économie mondiale.

"Les investisseurs sont optimistes concernant la publication (mardi) des ventes de détail aux Etats-Unis, beaucoup s'attendant à une augmentation pour le quatrième mois consécutif", expliquait Kash Kamal, chez Sucden.

"Des signaux économiques américains de plus en plus solides améliorent les perspective de demande" de brut, ajoutait l'analyste.

Premier consommateur d'or noir au monde, les Etats-Unis absorbent un cinquième de la production mondiale de pétrole.

A l'inverse, le Brent reculait lundi en cours d'échanges européens, affecté par la hausse du dollar.

"Avec une baisse de l'offre en provenance du Soudan du Sud, de l'Irak et de la Syrie, le prix du Brent devrait se maintenir aux niveaux actuels, avec un potentiel à la hausse limité par l'appréciation du dollar et le fait que beaucoup d'opérateurs de marché ont déjà intégré ces interruptions de production", expliquait Kash Kamal, analyste chez Sucden.

Le billet vert rebondissait en effet lundi, les investisseurs réalisant quelques achats à bon compte après plusieurs séances de baisse.

Or, l'appréciation de la monnaie américaine rend les achats d'actifs libellés en dollar plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le Brent était également pénalisé par quelques prises de bénéfices, ayant clôturé en hausse vendredi après plusieurs séances de baisse.

Les cours du brut avaient été dopés vendredi par de bonnes données économiques en provenance de Chine, le deuxième consommateur mondial d'or noir.

La production industrielle chinoise a ainsi progressé de 9,7% en juillet sur un an, sa plus forte hausse en cinq mois, tandis que les ventes de détails ont augmenté de 13,2% sur un an en juillet, selon les chiffres officiels dévoilés vendredi.

afp/jh



(AWP / 12.08.2013 13h46)


Commenter Le brut monte à New York mais baisse à Londres


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite