Menu
RSS
A+ A A-

Syrie: subventions d'un demi-milliard de dollars aux produits pétroliers

prix-du-petrole DAMAS - Le secteur pétrolier en Syrie, dévasté par le conflit, a été subventionné à hauteur de plus d'un demi-milliard de dollars par le gouvernement au cours des six derniers mois, a affirmé un responsable mercredi.


Selon le ministre du Pétrole et des Ressources minières Sleimane Abbas, le gouvernement a déboursé au premier semestre 2013 plus de 12 milliards de livres syriennes (560 millions de dollars USD) à titre de subventions accordées au secteur des dérivés pétroliers.

Ces subventions représentent 9% du budget de l'Etat.

Le ministre a indiqué que la Syrie produisait actuellement en moyenne 39.000 barils par jour contre 380.000 b/j avant la crise en mars 2011, soit une chute de 90% selon un communiqué obtenu par l'AFP.

Le gouvernement syrien a toujours subventionné le pétrole, ainsi que l'électricité, le riz, le sucre et la farine et le pétrole. Mais en raison de la guerre, il est obligé d'importer la quasi-totalité de son carburant, notamment de l'Iran, principal allié régional du régime de Bachar al-Assad.

En juin, le ministre avait affirmé que l'Etat déboursait 500 millions de dollars chaque mois pour importer des produits pétroliers.

Fin juillet, l'Iran a ouvert une ligne de crédit de 3,6 milliards de dollars à Damas pour les besoins en pétrole de la Syrie.

D'après les chiffres officiels, les pertes du secteur pétrolier depuis mars 2011 s'élèvent à six milliards de dollars.

M. Abbas a souligné l'importance des opérations d'entretien des champs de pétrole et des installations ayant subi des dégâts à cause des agressions terroristes répétées visant l'économie nationale, en référence aux rebelles qui combattent le régime.

La majorité des champs pétroliers se trouve actuellement sous le contrôle des rebelles, des jihadistes ou des combattants kurdes.

Par ailleurs, la production de gaz s'élève actuellement à 16,7 millions de m3 par jour, contre 30 millions avant la crise en 2011, a indiqué le ministre.

Le conflit, qui a fait plus de 100.000 morts en Syrie, a un impact dévastateur sur l'économie.


(©AFP / 07 août 2013 15h11)


Commenter Syrie: subventions d'un demi-milliard de dollars aux produits pétroliers


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite