Menu
RSS

Syrie: subventions d'un demi-milliard de dollars aux produits pétroliers

prix-du-petrole DAMAS - Le secteur pétrolier en Syrie, dévasté par le conflit, a été subventionné à hauteur de plus d'un demi-milliard de dollars par le gouvernement au cours des six derniers mois, a affirmé un responsable mercredi.


Selon le ministre du Pétrole et des Ressources minières Sleimane Abbas, le gouvernement a déboursé au premier semestre 2013 plus de 12 milliards de livres syriennes (560 millions de dollars USD) à titre de subventions accordées au secteur des dérivés pétroliers.

Ces subventions représentent 9% du budget de l'Etat.

Le ministre a indiqué que la Syrie produisait actuellement en moyenne 39.000 barils par jour contre 380.000 b/j avant la crise en mars 2011, soit une chute de 90% selon un communiqué obtenu par l'AFP.

Le gouvernement syrien a toujours subventionné le pétrole, ainsi que l'électricité, le riz, le sucre et la farine et le pétrole. Mais en raison de la guerre, il est obligé d'importer la quasi-totalité de son carburant, notamment de l'Iran, principal allié régional du régime de Bachar al-Assad.

En juin, le ministre avait affirmé que l'Etat déboursait 500 millions de dollars chaque mois pour importer des produits pétroliers.

Fin juillet, l'Iran a ouvert une ligne de crédit de 3,6 milliards de dollars à Damas pour les besoins en pétrole de la Syrie.

D'après les chiffres officiels, les pertes du secteur pétrolier depuis mars 2011 s'élèvent à six milliards de dollars.

M. Abbas a souligné l'importance des opérations d'entretien des champs de pétrole et des installations ayant subi des dégâts à cause des agressions terroristes répétées visant l'économie nationale, en référence aux rebelles qui combattent le régime.

La majorité des champs pétroliers se trouve actuellement sous le contrôle des rebelles, des jihadistes ou des combattants kurdes.

Par ailleurs, la production de gaz s'élève actuellement à 16,7 millions de m3 par jour, contre 30 millions avant la crise en 2011, a indiqué le ministre.

Le conflit, qui a fait plus de 100.000 morts en Syrie, a un impact dévastateur sur l'économie.


(©AFP / 07 août 2013 15h11)


Commenter Syrie: subventions d'un demi-milliard de dollars aux produits pétroliers

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite