Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York en attendant les stocks

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York ont débuté la séance en baisse mercredi, les investisseurs penchant pour la prudence en attendant la diffusion des chiffres hebdomadaires sur les réserves de brut aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre lâchait 57 cents, à 104,73 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les courtiers restaient sur la réserve avant la publication à 14H30 GMT du rapport du département américain à l'Energie (DoE) sur les stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut auraient reculé de 1,3 million de baril lors de la semaine achevée le 2 août. La semaine précédente, ils avaient progressé de 400'000 barils.

Si les chiffres atteignent ou dépassent les estimations, le niveau des stocks "serait à son plus bas en six mois", a noté Robert Yawger de Mizhuo Securities USA.

L'association professionnelle API, qui publie ses propres chiffres, a de son côté fait état mardi soir d'un recul de 3,7 millions de barils, "résultat d'une hausse inattendue du taux d'utilisation des raffineries", a noté Tim Evans de Citi.

Une baisse des réserves américaines est généralement bien accueillie par les investisseurs, qui y voient un signe de vigueur de la demande énergétique du premier consommateur mondial d'or noir.

Pour ce qui est des stocks d'essence, très surveillés en pleine saison des grands déplacements automobiles, les analystes prévoient une réduction de 400.000 barils. Quant aux réserves de produits distillés, qui incluent le gazole et le fioul de chauffage, elles auraient légèrement fléchi de 200'000 barils.

"La forte tendance négative sur les marchés asiatiques", avec notamment une chute de 4% à la Bourse de Tokyo, "pèse aussi sur le sentiment des investisseurs", a remarqué Matt Smith de Schneider Electric.

Autre raison pour les courtiers de se montrer prudent: "Un ralentissement (des mesures de soutien de la banque centrale américaine) semble se préparer pour septembre si on en croit la dernière salve de commentaires de responsables de l'institution", a ajouté M. Smith.

"Les marchés sont fébriles à l'idée d'un amenuisement de cette aide" destinée à stimuler la croissance du pays.

afp/rp



(AWP / 07.08.2013 15h31)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York en attendant les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

jeudi 21 septembre 2017 à 18:03

Le pétrole en légère baisse face à la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole étaient en léger repli jeudi en fin d'échanges européens, pénalisés par l'appréciation du dollar au lendemain d'une...

jeudi 21 septembre 2017 à 15:28

Le pétrole ouvre en baisse à New York, freiné par la hausse …

New York: Le baril de pétrole new-yorkais reculait légèrement à l'ouverture jeudi, freiné par la hausse du dollar dans le sillage de...

jeudi 21 septembre 2017 à 12:45

Le pétrole repart à la baisse mais reste élevé

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur hausse de la veille...

jeudi 21 septembre 2017 à 09:54

Pétrole: un permis d'exploration de Total en Guyane prolongé

Paris: Le ministère de la Transition écologique et solidaire a donné son feu vert à la prolongation du permis exclusif d'exploration d'hydrocarbures...

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite