Menu
RSS
A+ A A-

Le brut avance sur fond d'anticipations d'un recul des stocks US

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole progressaient mardi en cours d'échanges européens, les investisseurs pariant sur une baisse des stocks de pétrole américains, et ce malgré le fait que la reprise de la production en Libye augure d'un marché bien approvisionné.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 109,02 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 32 cents par rapport à la clôture de lundi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 40 cents, à 106,95 USD.

Selon les analystes de Commerzbank, les investisseurs s'attendaient à une réduction des stocks américains de pétrole, dont les niveaux officiels seront communiqués mercredi par le département américain à l'Énergie (DoE).

Mercredi dernier, le DoE avait fait état d'une légère hausse surprise des stocks de brut de 400.000 barils lors de la semaine achevée le 26 juillet, après quatre semaines de fort recul des réserves.

Selon Addison Armstrong, analyste chez Tradition Energy, les stocks de brut auraient reculé de 1 million de barils la semaine dernière.

Ceux d'essence, très surveillés en pleine saison des grands déplacements automobiles, et ceux de produits distillés auraient respectivement reculé de 250'000 et 600'000 barils selon M. Armstrong.

Une baisse des réserves américaines est généralement bien accueillie par les investisseurs, qui y voient un signe de vigueur de la demande énergétique du premier consommateur mondial d'or noir.

L'anticipation d'un repli des stocks permettaient donc de contrebalancer la perspective d'un marché pétrolier bien approvisionné, avec la reprise de la production en Libye et dans un important champ pétrolier de la mer du Nord.

Le gouvernement libyen a en effet annoncé lundi un retour progressif à la normale dans les différents sites d'exploitation de l'ouest du pays, qui avaient été fermés en raison d'un mouvement de contestation.

Ces troubles avaient conduit la semaine dernière à une chute de 70% des exportations de brut libyen, à 330.000 barils par jour.

La production s'est donc redressée à 700'000 barils par jour (b/j) et devrait augmenter de 100.000 b/j dans les prochains jours - encore loin des 1,6 mio de barils par jour pompés avant le conflit il a près de deux ans.

Enfin, "la production de pétrole au champ pétrolier de Buzzard en mer du Nord (d'une capacité de 200'000 barils par jour) a repris la nuit dernière après avoir été suspendu 5 jours pour maintenance", rapportaient les analystes de Commerzbank.

En juin, l'Agence international de l'énergie (AIE) a prévenu qu'elle envisageait cet été des interruptions de production pour maintenance en mer du Nord plus importantes que les années précédentes.

afp/al



(AWP / 06.08.2013 12h41)


Commenter Le brut avance sur fond d'anticipations d'un recul des stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

mercredi 18 octobre 2017 à 13:42

Guinée équatoriale: deux contrats pétroliers signés

Malabo (guinée équatoriale): La Guinée équatoriale a signé mi-octobre deux contrats pétroliers avec des entreprises étrangères, a annoncé mercredi le gouvernement équatoguinéen...

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite