Menu
RSS
A+ A A-

Le brut recule, le marché attend l'emploi américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole se repliaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, après leur poussée de ces derniers jours, dans un marché dominé par la prudence juste avant la publication du très attendu rapport américain sur l'emploi et le chômage.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 109,38 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 16 cents par rapport à la clôture de jeudi. Dans les échanges électroniques, le Brent est monté jusqu'à 110,09 USD, passant la barre des 110 USD pour la première fois depuis début avril.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 11 cents, à 107,79 USD.

Les prix du brut se sont fortement appréciés ces derniers jours grâce à la combinaison de l'amélioration des perspectives de demande mondiale et de l'accumulation de risques sur l'offre de brut au Moyen-Orient.

"Sur la base de meilleures données économiques en provenance des États-Unis et de la Chine, les perspectives de demande (de pétrole) se sont significativement éclaircies", expliquaient les analystes de Commerzbank.

Une série d'indicateurs économiques publiés mercredi et jeudi démontrant la vigueur de la conjoncture économique aux États-Unis a alimenté l'optimisme des investisseurs quant à la demande énergétique du premier consommateur de pétrole au monde.

Ainsi, le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale a progressé plus que prévu au deuxième trimestre (+1,7%, contre une hausse attendue à 1,1%) tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé la semaine achevée le 27 juillet pour s'établir au plus bas depuis janvier 2008.

"De bonnes données sur le marché du travail américain vont probablement donner un nouveau coup de fouet aux prix" du brut, estimaient les analystes de Commerzbank au sujet du très attendu rapport mensuel sur l'emploi et le chômage aux États-Unis, dont la publication est prévue ce vendredi à 12H30 GMT.

Autre source de soutien pour les cours jeudi, la production manufacturière en Chine a enregistré une progression surprise en juillet par rapport à juin, selon l'indice PMI des directeurs d'achats officiel. La deuxième économie mondiale absorbe environ 10% de la production mondiale de brut.

Parallèlement, la persistance des risques du côté de l'approvisionnement de brut au Moyen-Orient a également joué en faveur d'une hausse des cours du pétrole ces derniers jours.

Ainsi, les exportations de pétrole en Libye ont chuté de plus de 70%, en raison de la fermeture des principaux terminaux pétroliers du pays lors de mouvements de protestation, avait annoncé le gouvernement mercredi.

Cette chute des exportations est la plus importante depuis la reprise de l'activité pétrolière après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011.

Enfin, la crise politique en Égypte, où plus de 250 personnes ont été tuées dans divers affrontements depuis fin juin, continuait de peser sur les cours du brut.

L'Égypte n'exporte pas de pétrole mais c'est un important pays de transit du brut en provenance d'Afrique du Nord et de la région du Golfe.

afp/al



(AWP / 02.08.2013 12h33)


Commenter Le brut recule, le marché attend l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 18 décembre 2017 à 18:24

Fin des hydrocarbures: le Sénat rejette à nouveau le texte s…

Paris: Le Sénat à majorité de droite a rejeté à nouveau lundi le projet de loi sur la fin de la recherche...

lundi 18 décembre 2017 à 18:06

Le pétrole monte un peu, le marché avance à tâtons

Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi en fin d'échanges européens dans un marché sans direction forte après avoir intégré la...

lundi 18 décembre 2017 à 17:58

Les prix des carburants quasi stables en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises sont restés quasi stables la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 18 décembre 2017 à 17:11

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrob…

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le...

lundi 18 décembre 2017 à 16:06

La holding russe Sistema va payer des dommages record à Rosn…

Moscou: La justice russe a confirmé lundi en appel la condamnation de la holding Sistema à verser des dommages gigantesques au géant...

lundi 18 décembre 2017 à 15:32

Le pétrole new-yorkais ouvre en hausse, suit la grève au Nig…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais avançait à l'ouverture lundi, suivant la situation au Nigéria où l'entrée en grève de travailleurs...

lundi 18 décembre 2017 à 12:20

Brésil: nouvelle étape pour Total sur le champ de pétrole Li…

Paris: Le groupe français Total a annoncé lundi avoir pris sa décision d'investissement pour lancer le développement "à grande échelle" du champ...

lundi 18 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a…

Londres: Les prix du pétrole profitaient lundi en cours d'échanges européens de la faiblesse du dollar et de la baisse du nombre...

lundi 18 décembre 2017 à 06:10

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient en hausse lundi en Asie, portés par le recul du nombre des puits de pétrole en...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite