Menu
RSS
A+ A A-

Ouverture en hausse à New York après les lourdes pertes de mardi

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole rebondissaient nettement mercredi à l'ouverture à New York, dans un marché tiraillé entre les inquiétudes pour la demande, après le séisme au Japon, et pour l'offre sur fond de tensions persistantes au Moyen-Orient.

Vers 13H15 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril s'échangeait à 98,45 dollars, en hausse de 1,27 dollar par rapport à la clôture de la veille.

"Le marché tente de mettre en perspective ce qui se passe au Japon. Le rebond du marché boursier japonais semble doper un peu" le pétrole, a noté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Les craintes de voir la demande en pétrole brut du Japon, troisième importateur mondial, chuter après le terrible séisme de vendredi et la crise nucléaire qui en a découlé ont fait chuter les cours de l'or noir mardi.

Le baril avait lâché environ 4 dollars à New York et plus de 5 dollars à Londres, à son plus bas niveau depuis trois semaines.

La catastrophe qui a ravagé le Japon a fait passer les tensions géopolitiques dans le monde arabe au second plan, mais le marché pétrolier continuait à le surveiller.

"Il y a des inquiétudes persistantes au sujet de ce qui se passe à Bahreïn et au Moyen-Orient, et des vives tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran", a souligné Phil Flynn.

La contestation se faisait violente à Bahreïn, royaume voisin d'un important producteur de pétrole l'Arabie saoudite. Des forces de police bahreïnies ont délogé les manifestants de la capitale Manama, des chiites en majorité, faisant au moins trois tués.

L'Iran de son côté s'est offusqué de l'intervention de forces des pays du Golfe, dont l'Arabie saoudite, pour mater la rébellion.

"Le marché oscille, se concentrant alternativement sur les risques pour la demande et les risques pour l'offre, et cela créée de la volatilité", a expliqué Phil Flynn.

jq

(AWP/16 mars 2011 14h45)

Commenter Ouverture en hausse à New York après les lourdes pertes de mardi


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite