Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse prudente à New York, avant les stocks et la Fed

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse mercredi matin à New York, aidés par de bons indicateurs américains et l'anticipation d'une nouvelle baisse hebdomadaire des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre gagnait 18 cents, à 103,26 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le WTI trouve un peu de soutien dans l'attente d'une nouvelle réduction des réserves de pétrole" aux Etats-Unis après quatre semaines consécutives de recul, a relevé John Kilduff, de Again Capital.

Les stocks ont enregistré un plongeon de quelque 30 millions de barils depuis fin juin.

Selon les analystes interrogés par Dow Jones Newswires, le Département américain de l'Energie (DoE) devrait faire état d'une baisse de 1,9 million de barils pour la semaine achevée le 26 juillet, d'un recul de 700'000 barils pour les stocks d'essence, mais d'une hausse de 600'000 barils pour les produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage).

La fédération professionnelle API, qui publie traditionnellement ses propres statistiques à la veille des chiffres officiels, a elle aussi annoncé un recul des stocks, mais de moindre ampleur, à 740'000 barils, ont remarqué les experts de la banque Commerzbank, en raison selon eux d'"une hausse des importations et d'un ralentissement de l'activité de raffinage".

D'autre part, les opérateurs saluaient la publication de "très bons chiffres sur l'économie américaine" mercredi, a relevé M. Kilduff.

Statistique très attendue pour jauger la santé de la reprise de la première économie mondiale, le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé plus que prévu au deuxième trimestre, à 1,7% contre 1,1% attendu. La croissance des premiers mois de l'année a en revanche été revue en baisse, à 1,1% contre 1,8% précédemment estimé.

Sur le marché également très surveillé de l'emploi américain, les investisseurs ont applaudi la hausse inattendue des créations d'emplois dans le secteur privé, à 200'000 emplois, contre 183'000 prévu seulement.

Les échanges restaient toutefois prudents, avant la publication d'un communiqué de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique monétaire (FOMC).

La banque centrale devrait dans l'immédiat poursuivre son soutien exceptionnel à la reprise mais la vigueur de l'expansion économique alimentera sans nul doute le débat sur le calendrier d'une prochaine réduction des injections de liquidités dans le système financier, actuellement à hauteur de 85 milliards de dollars par mois.

afp/rp



(AWP / 31.07.2013 15h42)


Commenter Le brut en hausse prudente à New York, avant les stocks et la Fed


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite