Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont débuté la séance en baisse jeudi à New York, dans un marché s'inquiétant d'un ralentissement de la croissance chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H20 GMT (15h20 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre perdait 12 cents, à 105,27 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le brut est sous pression car les informations économiques en provenance de Chine reflètent un ralentissement de la croissance" de la deuxième puissance économique de la planète, a remarqué l'analyste indépendant Andy Lipow.

"Comme le marché s'attend à ce que la plus grande partie de la croissance de la consommation énergétique dans le monde provienne d'Asie, les dernières données sur la Chine occultent des nouvelles positives concernant l'Allemagne ou la Grande-Bretagne", a-t-il ajouté.

L'indice Ifo, principal baromètre de la confiance des entrepreneurs allemands, a en effet enregistré une hausse plus marquée qu'attendu en juillet, relançant l'espoir d'une croissance un peu plus vigoureuse de la première économie de la zone euro.

Parallèlement, l'économie britannique, qui avait évité une nouvelle récession en début d'année, a vu sa reprise s'accélérer au deuxième trimestre.

De l'autre côté de l'Atlantique, "plusieurs entreprises américaines ont publié des résultats en demi-teinte, assombrissant un peu les perspectives sur les marchés financiers", a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Autre raison pour les investisseurs de se montrer prudents: les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu, à 343.000 pour la semaine close le 20 juillet.

Cet indicateur semblait reléguer au second plan la forte hausse des commandes de biens durables enregistrés en mai dans le pays. Essentiellement tirées par l'aéronautique, elles ont atteint leur plus haut niveau depuis 1992.

Par ailleurs, même si les autorités américaines ont fait état d'une chute de 2,8 millions de barils de brut aux Etats-Unis au cours de la semaine achevée le 19 juillet, "certains s'attendaient à un plus fort recul, vu le rythme auquel fonctionnent actuellement les raffineries", a relevé M. Lipow.

afp/fah



(AWP / 25.07.2013 15h51)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite