Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour la demande

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont débuté la séance en baisse jeudi à New York, dans un marché s'inquiétant d'un ralentissement de la croissance chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

Vers 13H20 GMT (15h20 HEC), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en septembre perdait 12 cents, à 105,27 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le brut est sous pression car les informations économiques en provenance de Chine reflètent un ralentissement de la croissance" de la deuxième puissance économique de la planète, a remarqué l'analyste indépendant Andy Lipow.

"Comme le marché s'attend à ce que la plus grande partie de la croissance de la consommation énergétique dans le monde provienne d'Asie, les dernières données sur la Chine occultent des nouvelles positives concernant l'Allemagne ou la Grande-Bretagne", a-t-il ajouté.

L'indice Ifo, principal baromètre de la confiance des entrepreneurs allemands, a en effet enregistré une hausse plus marquée qu'attendu en juillet, relançant l'espoir d'une croissance un peu plus vigoureuse de la première économie de la zone euro.

Parallèlement, l'économie britannique, qui avait évité une nouvelle récession en début d'année, a vu sa reprise s'accélérer au deuxième trimestre.

De l'autre côté de l'Atlantique, "plusieurs entreprises américaines ont publié des résultats en demi-teinte, assombrissant un peu les perspectives sur les marchés financiers", a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Autre raison pour les investisseurs de se montrer prudents: les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu, à 343.000 pour la semaine close le 20 juillet.

Cet indicateur semblait reléguer au second plan la forte hausse des commandes de biens durables enregistrés en mai dans le pays. Essentiellement tirées par l'aéronautique, elles ont atteint leur plus haut niveau depuis 1992.

Par ailleurs, même si les autorités américaines ont fait état d'une chute de 2,8 millions de barils de brut aux Etats-Unis au cours de la semaine achevée le 19 juillet, "certains s'attendaient à un plus fort recul, vu le rythme auquel fonctionnent actuellement les raffineries", a relevé M. Lipow.

afp/fah



(AWP / 25.07.2013 15h51)


Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, inquiet pour la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite