Menu
RSS

Le brut hésite à l'ouverture à New York, reprenant son souffle

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole hésitaient peu après l'ouverture à New York, reprenant leur souffle après avoir atteint leur plus haut niveau depuis mars 2012 tout en continuant à flirter avec le baril de brut coté à Londres.

Vers 13H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, lâchait 13 cents, à 107,92 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) après avoir débuté en hausse.

Le pétrole new-yorkais, qui avait dépassé le Brent londonien vendredi pour la première fois depuis août 2010, évolue toujours en dents de scie face à son concurrent.

"De nouveau, le WTI tente de retrouver sa stature de baril de référence au niveau mondial et du G20", le groupe des grands pays industrialisée et émergents, a remarqué Phil Flynn de Price Futures Group.

L'or noir américain, qui évoluait historiquement au dessus du Brent en raison de sa qualité légèrement supérieure, souffrait depuis trois ans d'une décote à cause de l'engorgement à Cushing dans l'Oklahoma (centre sud des États-Unis) du brut servant de référence pour le WTI.

Mais des améliorations logistiques ont permis de faciliter le transport du brut vers les raffineries du Golfe du Mexique, permettant de revitaliser la commercialisation du baril américain.

Parallèlement, "l'anticipation d'une salve d'indicateurs principalement sur le front de l'immobilier, signe d'une amélioration de l'économie américaine," contribue de façon générale à la montée du prix du pétrole américain, a remarqué Matt Smith de Schneider Electric.

Mais le marché ayant grimpé jusqu'à 109,32 dollars vendredi en cours de séance, un plus haut depuis le 1er mars 2012, "il est normal d'observer un léger recul", a relevé Robert Yawger de Mizuho Securities USA. "La vitesse et l'ampleur de la montée du prix du WTI ces derniers jours est vraiment impressionnante."

Les opérateurs du marché sont par ailleurs sensibles à des raisons techniques, selon lui. "Le contrat pour livraison en août expire ce lundi et le prix de ce contrat est plus élevé que celui pour livraison en septembre, qui est lui-même plus élevé que le coût du baril pour livraison en octobre", a-t-il expliqué . "Cela incite les courtiers à vendre leurs stocks pour profiter des prix plus élevés", a ajouté M. Yawger.

afp/rp



(AWP / 22.07.2013 15h51)


Commenter Le brut hésite à l'ouverture à New York, reprenant son souffle

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 27 juin 2017 à 07:13

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse mardi en Asie, les prix continuant à se stabiliser après cinq semaines...

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse, le marché tente de se stabilis…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats à bon compte...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite