Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte, toujours porté par l'optimisme sur la demande US

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, profitant toujours de l'optimisme des investisseurs sur la demande de brut aux États-Unis, le premier consommateur mondial d'or noir.

Vers 10H25 GMT (12H25 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 108,32 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 25 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août, dont c'est le dernier jour de cotation, gagnait 55 cents, à 108,60 dollars.

Après avoir clôturé à seulement deux cents sous le Brent vendredi, la référence américaine dépassait le pétrole coté à Londres lundi en cours d'échanges européens.

Porté par l'optimisme des investisseurs sur la progression de la demande américaine de pétrole et le désengorgement du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma), le WTI est repassé au-dessus du Brent vendredi en séance pour la première fois depuis près de trois ans.

Pour Jonathan Sudaria, chez Capital Spreads, cette performance du WTI est notamment due à la différence entre la vigueur de la reprise économique aux États-Unis - qui absorbent un cinquième de la production mondial de brut - et l'état de la conjoncture en Europe.

Chez Marex Spectron, les analystes pointaient quant à eux la forte demande des raffineries américaines ces dernières semaines, au moment où la demande d'essence est forte en pleine saison estivale des déplacements automobiles.

Cette demande a participé à la forte chute des stocks de pétrole aux États-Unis ces dernières semaines. Ces réserves, qui avaient atteint des niveaux records en plus de 80 ans fin mai (397,6 millions de barils), selon un barème mensuel du ministère de l'Énergie américain (DoE), ont dégringolé de 27 millions de barils en trois semaines.

Du coup, de plus en plus d'investisseurs financiers parient que les prix du pétrole vont monter, pointaient les analystes de Commerzbank sur la base des données du régulateur américain CFTC.

Selon les experts de la banque allemande, le Brent, dont la progression a été plus faible que celle du WTI ces dernières semaines, pourrait bientôt profiter de "risques sur l'offre".

"Le Soudan du sud va de nouveau arrêter sa production de pétrole fin juillet (...) à cause de tensions avec le Soudan qui possède les oléoducs nécessaires au transport du brut", expliquaient-ils.

Le Soudan du sud a hérité de 75% des réserves de pétrole lors de la partition en juillet 2011 mais dépend des infrastructures soudanaises pour exporter son or noir.

afp/rp



(AWP / 22.07.2013 12h55)


Commenter Le brut monte, toujours porté par l'optimisme sur la demande US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite