Menu
RSS
A+ A A-

Le brut en hausse à New York, stimulé par les stocks et l'emploi aux USA

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse jeudi à New York, continuant à réagir à l'annonce d'une chute des stocks de brut aux Etats-Unis et accueillant favorablement une bonne nouvelle sur l'emploi américain.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août gagnait 61 cents à 107,09 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché, qui s'est plutôt bien tenu ces derniers temps, continue sur sa lancée et profite encore aujourd'hui du recul des réserves de pétrole brut aux Etats-Unis", dont a fait état mercredi le département américain de l'Energie (DoE), a remarqué Bart Melek de TD Securities.

Au total, les stocks de brut dans le pays ont dégringolé de près de 27 millions de barils au cours des trois dernières semaines, beaucoup plus que ce à quoi s'attendaient les analystes.

"Les raffineries américaines ont utilisé la semaine dernière leur plus gros volume de pétrole depuis presque huit ans et les stocks sont descendus à leur plus bas depuis janvier", a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

Ces nouvelles ont toutefois été contrebalancées par une hausse surprise des stocks d'essence, très surveillés pendant la période estivale synonyme de grands déplacements automobiles dans tout le pays.

Elles suffisent toutefois à faire grimper le baril de WTI quand celui de Brent, coté à Londres, recule légèrement, réduisant ainsi l'écart entre les deux cours à moins de deux dollars. Le pétrole américain n'a pas évolué au dessus du brut londonien depuis août 2000 en clôture.

Le marché a aussi bien accueilli l'annonce d'un recul plus marqué que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière, à 334'000. "C'est toujours une bonne nouvelle pour le marché car cela laisse espérer une amélioration de la demande énergétique", a relevé M. Melek.

Les investisseurs continueront par ailleurs à surveiller les propos de Ben Bernanke, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui doit s'exprimer à partir de 14H00 GMT devant la Commission bancaire du Sénat aux États-Unis.

Ben Bernanke s'est déjà exprimé mercredi devant la Chambre des représentants, réitérant son intention de faire évoluer la politique monétaire américaine en fonction de la situation économique.

afp/rp



(AWP / 18.07.2013 15h40)


Commenter Le brut en hausse à New York, stimulé par les stocks et l'emploi aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite