Menu
RSS
A+ A A-

En hausse à New York, le marché attend les stocks US

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole coté à New York progressaient mardi à l'ouverture, les investisseurs anticipant une nouvelle chute des stocks de brut aux Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, et restant nerveux face à l'instabilité politique au Moyen-Orient.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août avançait de 46 cents à 106,78 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L'état des stocks américains de pétrole lors de la semaine achevée le 12 juillet sera dévoilé mercredi par le département de l'Energie. "La plupart des opérateurs s'attendent à un nouveau recul des réserves et préfèrent acheter du pétrole aujourd'hui que demain, quand son prix pourrait être encore plus élevé", a relevé Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

Ces stocks ont déjà plongé de près de 20 millions de barils au cours des deux semaines précédentes, bien au-delà des attentes des analystes.

"Les chiffres sur la demande en provenance des raffineries pourraient ne pas être aussi solides demain car plusieurs d'entre elles ont rencontré des problèmes techniques la semaine dernière", a souligné M. Larry.

Parallèlement au Moyen-Orient, région d'où est extrait environ un tiers du pétrole mondial, "on reste toujours très loin d'une solution en Egypte ou en Syrie et cela pousse le marché à rester à des niveaux élevés, peu importe les fondamentaux économiques", a ajouté le spécialiste.

Au Caire notamment, la situation reste très tendue avec l'interpellation d'au moins 400 personnes à la suite des violences de la nuit, qui ont fait sept morts en marge de manifestations de partisans du président déchu Mohamed Morsi.

Les investisseurs attendent par ailleurs les interventions du président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, mercredi et jeudi devant le Congrès, à l'occasion de la remise du rapport semi annuel de politique monétaire de l'institution.

Ses propos seront décortiqués à la loupe "pour tenter de déterminer quelle est exactement sa position sur le ralentissement" des mesures exceptionnelles de soutien de la Fed, a remarqué Phil Flynn de Price Futures Group.

L'aide destinée à vivifier la reprise économique américaine a largement participé ces derniers mois à l'embellie des indices de Wall Street et au prix du baril de WTI "et il est désormais du ressort de Ben (Bernanke) de continuer à alimenter cette progression", a ajouté l'expert.

afp/jq



(AWP / 16.07.2013 15h32)


Commenter En hausse à New York, le marché attend les stocks US


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite