Menu
RSS
A+ A A-

Le brut entraîné à New York par l'essence et l'optimisme du marché

prix-du-petrole (reprise de vendredi soir)</p(reprise de vendredi soir):

 


New York - Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse vendredi, entraînés par la forte progression des prix de l'essence aux États-Unis et par l'optimisme des investisseurs sur l'économie américaine et sa demande énergétique.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août a gagné 1,04 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) pour s'établir à 105,95 dollars.

Sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a terminé à 108,81 dollars, en hausse de 1,08 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Le prix du WTI "a été soutenu par celui de l'essence, qui a progressé de près de 10 cents le gallon en raison de problèmes dans plusieurs raffineries", a indiqué l'analyste indépendant Andy Lipow.

Le prix du galon (3,79 litres) d'essence pour livraison en août a de fait terminé à 3,1175 dollars contre 3,0214 dollars la veille après avoir grimpé jusqu'à 3,1455 dollars.

Au Canada est notamment touchée la raffinerie d'Irving à Saint John (New Brunswick) et aux Etats-Unis sont affectées les raffineries de Philadelphia Energy Solution à Philadelphia (Pennsylvanie), et celle de Motiva à Port Arthur (Texas), a détaillé l'analyste.

Parallèlement, les raffineries nord-américaines "travaillent presque à leur plus haut niveau de capacité de l'année, ce qui stimule la demande en brut", a ajouté M. Lipow.

Propulsé par les tensions politiques en Egypte et la très forte baisse des stocks de brut aux États-Unis, le WTI était déjà en forte progression depuis plusieurs jours, ayant grimpé à un plus haut en 15 mois mercredi avant de marquer une pause jeudi.

"C'était juste une occasion pour les investisseurs d'engranger un peu de bénéfices. On est de nouveau sur une pente ascendante", selon Carl Larry de Oil Outlooks and Opinion.

Les niveaux historiques atteints jeudi par les indices Dow Jones et S&P 500 à Wall Street "laissent augurer d'une amélioration de l'économie et, par ricochet, d'un regain de la demande de pétrole", a-t-il ajouté.

Les indicateurs américains diffusés dans la journée sont pourtant ressortis mitigés.

Le moral des ménages américains a en effet légèrement reculé en juillet aux Etats-Unis pour s'établir à 83,9, selon la première estimation pour le mois en cours de l'indice de confiance des consommateurs américains publié par l'Université du Michigan, surprenant les analystes qui s'attendaient à une hausse à 85.

Les prix à la production ont en revanche grimpé de 0,8% en juin aux Etats-Unis, atteignant ainsi leur plus haut niveau depuis septembre 2012.

Cet indice a été particulièrement tiré par une hausse des prix de l'énergie, qui ont affiché un progrès de 2,9% le mois dernier après +1,3% en mai.

afp/rp



(AWP / 15.07.2013 06h21)


Commenter Le brut entraîné à New York par l'essence et l'optimisme du marché


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite