Menu
RSS

Asie: le pétrole en baisse, craintes sur la demande au Japon

prix-du-petroleSingapour : Les cours du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse mardi dans les échanges électroniques en Asie, le marché continuant de s'inquiéter d'une baisse de la demande à court terme du Japon frappé par un séisme suivi d'un tsunami dévastateur et une crise nucléaire.

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril reculait de 58 cents à 100,61 USD. Celui du Brent de la Mer du Nord pour livraison en avril cédait 72 cents à 112,95 USD.

Dans l'immédiat, la demande en pétrole ne devrait pas être autant affectée que redouté dans un premier temps, selon des analystes.

"La demande en pétrole (du Japon) va diminuer mais le pays devrait augmenter ses importations de produits comme le fioul et le diésel pour des générateurs", a indiqué Victor Shum, analyste chez Purvin and Gertz à Singapour.

Le Japon, 3e économie mondiale est aussi le 3e consommateur mondial de pétrole.

La Bourse de Tokyo s'écroulait de plus de 11% mardi vers 03H40 GMT/04h40 HEC, au moment où les problèmes de la centrale nucléaire de Fukishima s'aggravaient.

Un incendie s'est déclenché sur le réacteur 4 de la centrale et le niveau de radiation a "considérablement augmenté", a déclaré mardi le Premier ministre Naoto Kan.

La centrale, située à 250 km au nord-est de la mégapole de Tokyo, subit une série de graves problèmes depuis le séisme et le tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon vendredi.

Lundi, les prix du pétrole s'étaient stabilisés à New York, comblant les nettes pertes enregistrées plus tôt dans la séance alors que le marché tentait d'évaluer l'impact du séisme au Japon sur la demande de brut, et que les tensions persistaient au Moyen-Orient.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril a terminé à 101,19 dollars, en hausse de 3 cents par rapport à vendredi.

A Londres, sur l'Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance avril a perdu 17 cents à 113,67 dollars.

rp

(AWP/15 mars 2011 06h30)

Commenter Asie: le pétrole en baisse, craintes sur la demande au Japon

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 21:03

Le pétrole profite d'une baisse de la production aux Etats-U…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la séance en hausse mercredi, le marché accueillant positivement l'annonce d'une baisse de...

mercredi 28 juin 2017 à 18:50

Le pétrole monte grâce au repli des réserves américaines d'e…

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse mercredi en fin d'échanges européens, portés par la baisse des réserves d'essence et...

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite