Menu
RSS
A+ A A-

Le cours du pétrole bondit de près de 3 dollars à New York, dopé par les stocks américains

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont bondi de près de trois dollars mercredi à New York, propulsés à leur plus haut niveau en plus de quinze mois par une très forte chute des stocks de brut aux Etats-Unis, de bon augure pour la demande du premier consommateur au monde d'or noir.


Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août s'est envolé de 2,99 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), terminant à 106,52 dollars le baril un sommet depuis le 27 mars 2012.

En forte hausse dès l'ouverture, les cours de l'or noir ont accéléré leur progression dans la matinée après l'annonce par le Département américain de l'Energie (DoE) d'un nouveau plongeon des stocks de brut aux Etats-Unis.

Après avoir dégringolé de plus de 10 millions de barils la semaine précédente, les réserves de brut commercial aux Etats-Unis ont chuté de 9,9 millions au cours de la semaine achevée le 5 juillet, bien au-delà des attentes des analystes qui misaient sur un recul de 2,9 millions.

C'est un signe clair que la demande en produit pétrolier reprend de la vigueur sur le marché américain, et que l'offre si abondante dont disposent les Etats-Unis commence à être véritablement utilisée, a commenté Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinions.

Les États-Unis absorbent un cinquième de la production mondiale de brut.

Les réserves d'essence, très surveillées alors que la saison estivale des grands déplacements en voiture bat son plein, ont affiché un recul plus net qu'attendu, de 2,6 millions de barils, selon le ministère.

Les produits distillés, qui comprennent le gazole et le fioul de chauffage, ont en revanche progressé plus que prévu, de 3,0 millions de barils, mais la demande pour ces réserves s'est envolée de 12,3% par rapport à la même période l'an dernier, ce qui est un bon indicateur pour l'économie, a estimé M. Larry.

Les cours ont également bénéficié des craintes pour l'offre au Moyen-Orient en raison de l'escalade des tensions en Egypte et en Syrie notamment, a noté Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Depuis le renversement par l'armée du président égyptien Mohamed Morsi il y a une semaine, les violences ont fait une centaine de morts à travers le pays, dont au moins 51 lundi au Caire, et les différents acteurs de la transition politique peinent à se mettre d'accord.

L'Egypte n'exporte pas de pétrole mais c'est un important pays de transit du brut en provenance d'Afrique du Nord et de la région du Golfe.

(©AFP / 10 juillet 2013 21h33)



Commenter Le cours du pétrole bondit de près de 3 dollars à New York, dopé par les stocks américains

Commentaires   

0 #1 lartilleux 11-07-2013 07:18
hello , pas mal ! faudra remercier les americains (moi je les connais pas ces gens là ?) par contre sur mon pouvoir d achat prix a la pompe en hausse donc c'est ce que je dépenserai pas chez nos commerçant en france cet été ! allez leur expliquer , les riches de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre.....cord ialement


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite