Menu
RSS
A+ A A-

Le cours du pétrole bondit de près de 3 dollars à New York, dopé par les stocks américains

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont bondi de près de trois dollars mercredi à New York, propulsés à leur plus haut niveau en plus de quinze mois par une très forte chute des stocks de brut aux Etats-Unis, de bon augure pour la demande du premier consommateur au monde d'or noir.


Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août s'est envolé de 2,99 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), terminant à 106,52 dollars le baril un sommet depuis le 27 mars 2012.

En forte hausse dès l'ouverture, les cours de l'or noir ont accéléré leur progression dans la matinée après l'annonce par le Département américain de l'Energie (DoE) d'un nouveau plongeon des stocks de brut aux Etats-Unis.

Après avoir dégringolé de plus de 10 millions de barils la semaine précédente, les réserves de brut commercial aux Etats-Unis ont chuté de 9,9 millions au cours de la semaine achevée le 5 juillet, bien au-delà des attentes des analystes qui misaient sur un recul de 2,9 millions.

C'est un signe clair que la demande en produit pétrolier reprend de la vigueur sur le marché américain, et que l'offre si abondante dont disposent les Etats-Unis commence à être véritablement utilisée, a commenté Carl Larry, de Oil Outlooks and Opinions.

Les États-Unis absorbent un cinquième de la production mondiale de brut.

Les réserves d'essence, très surveillées alors que la saison estivale des grands déplacements en voiture bat son plein, ont affiché un recul plus net qu'attendu, de 2,6 millions de barils, selon le ministère.

Les produits distillés, qui comprennent le gazole et le fioul de chauffage, ont en revanche progressé plus que prévu, de 3,0 millions de barils, mais la demande pour ces réserves s'est envolée de 12,3% par rapport à la même période l'an dernier, ce qui est un bon indicateur pour l'économie, a estimé M. Larry.

Les cours ont également bénéficié des craintes pour l'offre au Moyen-Orient en raison de l'escalade des tensions en Egypte et en Syrie notamment, a noté Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Depuis le renversement par l'armée du président égyptien Mohamed Morsi il y a une semaine, les violences ont fait une centaine de morts à travers le pays, dont au moins 51 lundi au Caire, et les différents acteurs de la transition politique peinent à se mettre d'accord.

L'Egypte n'exporte pas de pétrole mais c'est un important pays de transit du brut en provenance d'Afrique du Nord et de la région du Golfe.

(©AFP / 10 juillet 2013 21h33)



Commenter Le cours du pétrole bondit de près de 3 dollars à New York, dopé par les stocks américains

Commentaires   

0 #1 lartilleux 11-07-2013 07:18
hello , pas mal ! faudra remercier les americains (moi je les connais pas ces gens là ?) par contre sur mon pouvoir d achat prix a la pompe en hausse donc c'est ce que je dépenserai pas chez nos commerçant en france cet été ! allez leur expliquer , les riches de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvre.....cord ialement


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite