Menu
RSS
A+ A A-

Le prix du pétrole à un nouveau pic depuis mai 2012 à plus de 103,50$

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole ont poursuivi leur envol mardi à New York, atteignant de nouveaux sommets depuis mai 2012 dans un contexte de crise en Egypte et à la veille des chiffres sur les stocks de brut américains. Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en août s'est apprécié de 39 cents à 103,53 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), son plus haut niveau en clôture depuis le 2 mai 2012.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a avancé de 38 cents à 107,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), un sommet depuis la clôture du 2 avril.

Après avoir marqué une légère pause à l'ouverture, les prix du baril de brut texan coté à New York, suivis des cours du Brent, ont été dopés par un regain d'intérêt de la part des acheteurs, dans un contexte géopolitique tendu au Moyen-Orient.

Personne ne veut être pris au piège d'un positionnement trop baissier quand l'on voit la situation en Egypte, a expliqué Rich Ilczyszyn, de iiTrader.com.

Depuis le renversement du président Mohamed Morsi par l'armée la semaine dernière, les violences entre camps rivaux se sont accrues, culminant lundi matin avec la mort d'au moins 51 personnes, lors d'une manifestation pro-Morsi devant le siège de la Garde républicaine au Caire.

Les Frères musulmans, dont est issu M. Morsi, s'opposent à la transition prévue par la présidence intérimaire, qui a annoncé lundi soir l'organisation d'élections législatives d'ici début 2014.

La direction du gouvernement de transition a été confiée mardi à l'économiste Hazem al-Beblawi tandis que le Prix Nobel de la Paix Mohamed ElBaradei, figure de l'opposition laïque un temps pressenti pour devenir Premier ministre, a été nommé vice-président en charge des relations internationales.

L'Egypte n'exporte pas de pétrole mais dispose, en plus du canal de Suez, d'un important réseau d'oléoducs et se situe ainsi au coeur de l'acheminement du brut d'Afrique du Nord et de la région du Golfe.

Dans ce contexte, les prix ont dépassé le seuil psychologique des 103 dollars le baril, déclenchant une nouvelle vague d'achats techniques de la part des fonds spéculatifs, a expliqué M. Ilczyszyn.

En revanche, les risques d'approvisionnement en brut libyen se sont quelque peu tassés après le redémarrage de la production de pétrole dans un champ de quelque 350.000 barils par jour un temps interrompue en raison d'un conflit salarial, ont souligné les experts de Commerzbank.

En temps normal, la Libye produit près de 1,6 million de barils par jour (mbj), soit environ 2% de la production mondiale.

L'or noir a également bénéficié de l'anticipation par le marché d'une nouvelle baisse des réserves de brut aux Etats-Unis à la veille de la sortie d'un rapport hebdomadaire des autorités américaines, a relevé Matt Smith, de Schneider Electric.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, les stocks de brut devraient avoir chuté de 2,9 millions de barils la semaine dernière, tandis qu'un recul de 200.000 barils est prévu pour les réserves d'essence et une progression de 600.000 de barils pour les produits distillés, qui comprennent le gazole et le fioul de chauffage.

Surprenant le marché, le département américain de l'Energie avait fait part mercredi dernier d'un plongeon de plus de 10 millions de barils de ces stocks pour la semaine achevée le 28 juin.

Commenter Le prix du pétrole à un nouveau pic depuis mai 2012 à plus de 103,50$


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite