Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut continue de monter grâce aux Etats-Unis et à l'Egypte

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole continuaient de monter lundi en Asie après la publication de bons chiffres pour l'emploi aux Etats-Unis, première économie et premier consommateur de brut au monde, et en raison des tensions persistantes en Egypte.

Après avoir pris près de 2% vendredi à la clôture, le baril de référence (WTI) pour livraison en août grimpait de 28 cents, à 103,50 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'adjugeait 25 cents, à 107,97 dollars.

La progression du brut était néanmoins freinée par le renchérissement du dollar et les perspectives d'un tassement des mesures de stimulation de l'activité par la banque centrale américaine après les statistiques positives pour l'emploi.

Un dollar fort rend moins attractif l'achat d'actifs libellés dans la monnaie américaine, comme c'est le cas du pétrole, pour les investisseurs munis d'une autre devise.

"Les chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis ont dépassé les attentes" ce qui constitue une bonne nouvelle a priori pour l'économie américaine dont les investisseurs guettent avec anxiété tout signe de reprise, souligne la maison de courtage Phillip Futures dans une note de marché.

Or, paradoxalement, ces données sont perçues comme "la confirmation des projections économiques optimistes de la Réserve fédérale" ce qui rend donc de plus en plus probable la suspension d'une partie des mesures d'accompagnement mises en place par la Fed, souligne-t-il.

Les Etats-Unis ont créé plus d'emplois que prévu par les analystes ce mois-là, avec 195.000 embauches contre 166.000 attendues. Le taux de chômage est, lui, resté inchangé à 7,6% de la population active.

La banque centrale américaine avait averti ces dernières semaines qu'elle réduirait progressivement le rythme de ses rachats d'actifs, très appréciés des marchés, si l'économie américaine montrait des signes clairs d'amélioration, en particulier dans le secteur de l'emploi.

D'autre part les tensions restent vives en Egypte où des centaines de milliers d'opposants à Mohamed Morsi étaient rassemblés dimanche en Egypte, notamment sur la place Tahrir au Caire.

Et la transition lancée avec la nomination jeudi d'Adly Mansour comme président par intérim était laborieuse.

Après avoir refusé le prix Nobel de la paix Mohamed ElBaradei comme Premier ministre, le parti salafiste al-Nour a également exprimé ses réserves concernant Ziad Bahaa Eldin, un technocrate de centre-gauche que la présidence a affirmé vouloir "très probablement" nommer lundi.

L'Egypte n'exporte pas de pétrole mais dispose, en plus du canal de Suez, d'un important réseau d'oléoducs et se situe au coeur de l'acheminement de brut d'Afrique du Nord et de la région du Golfe.

Vendredi, le pétrole avait fini la semaine en fanfare tant à New York qu'à Londres.

Le WTI avait grimpé de 1,98 dollar, à 103,22 dollars, un sommet en clôture depuis le 2 mai 2012, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent avait fini en hausse de 2,18 dollars à 107,72 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), à un plus haut en clôture depuis le 2 avril 2013.

mm



(AWP / 08.07.2013 06h33)


Commenter Asie: le brut continue de monter grâce aux Etats-Unis et à l'Egypte


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

lundi 16 octobre 2017 à 18:31

Le pétrole monte, la production perturbée en Irak par les te…

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens alors que la production des deux principaux champs pétroliers de Kirkouk...

lundi 16 octobre 2017 à 18:07

France: les prix des carburants ont baissé la semaine derniè…

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 16 octobre 2017 à 15:48

Le pétrole, porté par les tensions en Irak, ouvre en hausse …

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, porté par un regain de tensions...

lundi 16 octobre 2017 à 15:43

Kurdes: le pompage des deux principaux champs pétroliers de …

Bagdad: Le pompage dans les deux principaux champs pétroliers de Kirkouk, province où les troupes gouvernementales irakiennes ont lancé une opération aux...

lundi 16 octobre 2017 à 13:02

Ryad étudie plusieurs options pour l'introduction d'Aramco e…

Ryad: L'Arabie saoudite continue d'examiner plusieurs options pour l'introduction en Bourse d'Aramco, a déclaré samedi un porte-parole du géant pétrolier saoudien.

lundi 16 octobre 2017 à 12:51

Ordonnances: la CGT pétrole menace de grève à compter du 23 …

Paris: La CGT pétrole exige lundi "l'ouverture d'une négociation immédiate" avec le ministère du Travail, le patronat et les syndicats de la...

lundi 16 octobre 2017 à 12:36

Le pétrole monte, la tension croît au Kurdistan irakien

Londres: Les prix du pétrole étaient soutenus lundi en cours d'échanges européens par les craintes que les tensions en Irak entre le...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite