Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte à New York, aidé par le rapport sur l'emploi américain

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en hausse vendredi à New York, dopés par un rapport mensuel sur l'emploi bien accueilli par les investisseurs, sur fond de tensions persistantes au Moyen-Orient.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août s'appréciait de 69 cents, à 101,93 USD, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les prix de l'or noir confirmaient à l'ouverture new-yorkaise la tendance haussière qui les portait en cours d'échanges électroniques, accueillant d'un bon oeil la hausse plus forte que prévu des créations d'emplois aux Etats-Unis en juin, avec 195'000 embauches et la stabilisation du taux de chômage à 7,6%.

"Les créations d'emplois montrent que l'économie est solide, pas exceptionnelle certes, mais certainement pas sur la mauvaise pente, et cela encourage les opérateurs", a commenté Carl Larry, analyste indépendant de Oil Outlooks and Opinions.

D'autre part, "le taux de chômage est resté inchangé par rapport au mois dernier, ce qui apaise quelque peu les craintes d'un ralentissement imminent des mesures de soutien" exceptionnelles de la Réserve fédérale américaine (Fed), a-t-il poursuivi.

La banque centrale avait averti ces dernières semaines qu'elle réduirait progressivement le rythme de ses injections de liquidités, très appréciées des marchés financiers, si l'économie américaine montrait des signes clairs d'amélioration, en particulier dans le secteur de l'emploi.

En résumé, "il y en a pour tout le monde dans ce rapport et les marchés en profitent pour consolider leur hausse" alors que le WTI évolue nettement au-dessus du seuil clef de 100 USD le baril pour la première fois en plus d'un an, a renchéri Matt Smith, de Schneider Electric.

Les tensions géopolitiques à l'origine de la récente flambée des prix du brut ne montraient par ailleurs que peu de signes d'affaiblissement.

"L'Egypte, la Syrie, la Libye, la situation est telle en ce moment qu'il semble peu probable que l'on repasse sous ce seuil" dans les prochains jours, a prévu M. Larry.

En Egypte notamment, un pays qui n'exporte pas de pétrole mais qui est au coeur du transit du brut d'Afrique du Nord et de la région du Golfe, avec le canal de Suez et un important réseau d'oléoducs, les troubles se poursuivaient après le renversement du président élu Mohamed Morsi.

afp/al



(AWP / 05.07.2013 16h02)


Commenter Le brut monte à New York, aidé par le rapport sur l'emploi américain


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite