Menu
RSS
A+ A A-

En hausse à New York, porté par la crainte de tensions au Moyen-Orient

prix-du-petrole New York New York : Le prix du pétrole coté à New York s'affichait en hausse à l'ouverture mardi, les investisseurs s'inquiétant de possibles perturbations de l'offre de brut au Moyen-Orient et tablant sur une amélioration des perspectives économiques.

Vers 13H20 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août avançait de 75 cents, à 98,74 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"La crainte d'un coup d'Etat en Egypte retient vraiment l'attention du marché", a relevé John Kilduff, d'Again Capital.

Alors que les Egyptiens ont manifesté massivement dimanche pour exiger le départ du président islamiste Mohamed Morsi, l'armée a lancé lundi un ultimatum au chef de l'Etat pour que soient "satisfaites les revendications du peuple".

La présidence égyptienne a rejeté mardi cet ultimatum, engageant de fait une épreuve de force avec les militaires au moment même où les défections se multiplient au sein du gouvernement.

Les investisseurs craignent une propagation des tensions à d'autres pays de la région du Moyen-Orient, où est produit environ un tiers du brut mondial.

A cet égard, les manifestations qui ont affecté plusieurs sites d'extraction pétrolière en Libye lundi "ont constitué une piqûre de rappel importante de la fragilité de la situation dans ces pays et de l'impact que peuvent avoir les troubles politiques sur l'offre de brut", a souligné M. Kilduff.

Les cours du WTI profitaient par ailleurs "de l'anticipation d'un recul des stocks de brut aux Etats-Unis dans le rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie" attendu mercredi, a relevé Matt Smith de Schneider Electric.

La semaine dernière, les autorités américaines avaient indiqué que les réserves de pétrole brut aux États-Unis étaient restées stables sur la semaine achevée le 21 juin, contrairement aux attentes des analystes, qui tablaient sur une baisse.

Les investisseurs commençaient par ailleurs à prendre en compte diverses statistiques rassurantes sur l'économie américaine.

"Après un bon indicateur sur l'activité manufacturière aux Etats-Unis (lundi), on s'attend à ce que les chiffres sur l'emploi prévus vendredi soient de nature à soutenir les cours du pétrole", a indiqué M. Kilduff.

jq



(AWP / 02.07.2013 15h50)


Commenter En hausse à New York, porté par la crainte de tensions au Moyen-Orient


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite