Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, soutenu par les tensions en Egypte

prix-du-petrole New York New York : Le prix du pétrole coté à New York évoluait en hausse lundi à l'ouverture, soutenu par la crainte d'une escalade des tensions en Egypte susceptible d'affecter l'ensemble du Moyen-Orient et par l'appétit pour le risque des intervenants.

Vers 13H15 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août avançait de 1,28 USD, à 97,84 USD, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Les cours du pétrole "sont en partie portés par la situation en Egypte, qui n'est pas de bon augure pour la région du Moyen-Orient dans son ensemble", importante zone de production de brut, a souligné Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

La foule a déferlé dimanche au Caire et dans de nombreuses autres villes pour exiger le départ du chef de l'État Mohamed Morsi, et les pressions s'accentuaient lundi, l'opposition appelant le président islamiste à partir sous 24 heures.

Au moins seize personnes ont été tuées dans tout le pays en marge de manifestations, dont huit dans des affrontements entre pro et anti-Morsi au Caire, a indiqué lundi le ministère de la Santé dans un nouveau bilan.

Le marché de l'énergie est aussi soutenu, selon M. Yawger, "par le regain d'intérêt des investisseurs pour le risque, illustré par la tendance à la hausse des indices de Wall Street" avant l'ouverture officielle de la séance.

Les cours du brut s'affichaient aussi en hausse "malgré le fait que la production manufacturière en Chine montre une contraction importante", a remarqué Phil Flynn de Price Futures Group.

Selon un indicateur révisé de la banque HSBC, la deuxième puissance économique mondiale a en effet enregistré en juin sa plus forte contraction de la production manufacturière depuis neuf mois.

"Peut-être que cela augmente la possibilité que le gouvernement chinois, qui a accentué la pression sur les banques ces derniers jours, lâche un peu de lest pour stimuler la croissance", a avancé M. Flynn.

Ce chiffre chinois était aussi contrebalancé par des bonnes nouvelles en provenance de la zone euro, où l'activité du secteur manufacturier a continué de se redresser en juin pour atteindre son plus haut niveau en 16 mois, traduisant ainsi une amélioration de la conjoncture de nature à favoriser la consommation énergétique.

jh



(AWP / 01.07.2013 15h39)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, soutenu par les tensions en Egypte


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite