Menu
RSS
A+ A A-

Le brut monte en raison de tensions sur l'offre

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, malgré le ralentissement de l'économie chinoise encore mis en évidence par un indicateur, grâce à quelques tensions sur l'offre mondiale de brut.

Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 102,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 73 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 52 cents à 97,08 dollars.

"Après avoir commencé en baisse, les prix du pétrole progressent (lundi) matin", observaient les analystes de Commerzbank. Selon eux, les opérateurs étaient "soulagés" que l'indice PMI chinois ne soit pas passé sous la barre des 50 points.

L'indice PMI du gouvernement a reculé à 50,1 points en mai contre 50,8 points en mai - un chiffre supérieur à 50 indiquant une expansion de l'activité manufacturière et un indice inférieur, une contraction.

Toutefois, l'indice PMI publié par la banque HSBC a, lui, fait état de la plus forte contraction de la production manufacturière chinoise depuis neuf mois à 48,2 points en juin contre 49,2 points en mai, ce qui a pesé sur les cours du brut en début de séance.

La Chine absorbe plus de 10% de la production mondiale d'or noir, ce qui en fait le deuxième consommateur de la planète derrière les États-Unis.

Les prix du pétrole trouvaient également un soutien, lundi, dans quelques tensions sur l'offre mondiale de brut.

"La production de pétrole du gisement Buzzard en mer du Nord, par exemple, a été réduite depuis quelques jours maintenant à cause de problèmes techniques", rapportait-on chez Commerzbank.

Dans son dernier rapport mensuel, l'Agence international de l'énergie (AIE) a prévenu qu'elle envisageait cet été des interruptions de production pour maintenance en mer du Nord plus importantes que les précédentes années.

Les experts de Commerzbank pointaient également que la production mexicaine de pétrole a atteint en mai son plus bas depuis septembre 2011, à 2,51 millions de barils par jour.

"Le baril de Brent devrait rester autour des 100 dollars au cours du troisième trimestre (...) en raison de réels risques sur l'offre à court terme (Irak, Soudan du Sud, Nigeria, Libye, etc.)", ajoutait Andrey Kryuchenkov, analyste chez VTB Capital.

jh



(AWP / 01.07.2013 12h51)


Commenter Le brut monte en raison de tensions sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite